LE RESEAU « TOILE D’ARAIGNEE » EST FORMEL
« La loi sur les Télécoms et les TIC dépouille l’opérateur public »
mardi 15 mai 2018

Le projet de loi sur les télécommunications et les technologies de l’information et de la communication, votée la semaine dernière à l’Assemblée nationale, était au centre d’une journée de réfléxion organisée par l’ongd "Toile d’araignée".

Selon Jérôme Sekana, coordonnateur de cette association qui regroupe les journalistes économiques d’investigations à Kinshasa, ce texte dépouille, en réalité, l’opérateur public. Procédant à une analyse comparative de ce projet de loi issu du Gouvernement et à celui voté à la chambre basse du Parlement, le numéro un de « Toile d’araignée » est formel : l’Assemblée nationale en votant le projet de loi sur les télécoms et les TIC a dépouillé l’opérateur public de toutes ses prérogatives au profit du secteur privé.
Pour Jérôme Sekana, la commission qui a analysé ce texte de loi dénie entre autres à l’Etat congolais le droit de gérer les infrastructures de base et brade la souveraineté du pays.
Ce projet de loi empêche l’opérateur public de jouer son rôle régalien : celui de maîtriser tout le trafic entrant et sortant de son territoire national, fait remarquer le porte-étendard de « Toile d’araignée », cette plateforme qui s’adonne à lancer des alertes sur la gouvernance du pays.
Par ailleurs, l’orateur du jour a dénoncé le fait que la licence 4G soit bradée en RDC à la modique somme de 20 millions d’USD la pièce, pendant que certains pays la vendent à des centaines des millions d’USD.
Ainsi, le coordonnateur de « Toile d’araignée » a invité le gouvernement central à surseoir la vente de la 4G et à mettre en place une commission d’experts qui pourra examiner la question à fond avant de proposer un prix raisonnable.
Jérôme Sekana a, dès lors, lancé un appel à l’endroit des sénateurs qui doivent examiner ce projet de loi en deuxième lecture. Selon lui, les élus des élus doivent se comporter en véritables patriotes en privilégiant l’intérêt supérieur de la nation.
Les participants à cette rencontre ont suivi la projection d’un documentaire qui démontre l’importance des télécoms sur la sécurité et la sûreté du pays. S’en est suivi un débat de haut niveau afin d’éclairer la lanterne des uns et des autres. Mathy MUSAU

Kinshasa : 48 malfrats dans le filet de la PNC
vendredi 17 août 2018

Le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo a présenté jeudi 16 août 48 inciviques répartis en plusieurs (...)
lire la suite
Nord-Kivu : des malades d’Ebola transférés au nouveau centre de traitement ouvert à Mangina
vendredi 17 août 2018

Les 37 patients atteints d’Ebola, autrefois internés dans l’unité d’isolement prise en charge par les équipes MSF ont été transférés dans le nouveau (...)
lire la suite
Une fillette de treize ans violée par un commerçant à Lemba
jeudi 16 août 2018

François, âgé d’une vingtaine d’années, vendeur dans une boutique, aurait abusé d’une fillette de treize ans dans la commune de Lemba à Kinshasa. Le viol (...)
lire la suite
Le Ballet Interculturel du Nord-Kivu a été impressionnant au Festival Panafricain de la Danse
jeudi 16 août 2018

Le "Ballet Interculturel du Nord-Kivu" a fait bonne impression au Festival Panafricain de la Danse (FESPAD). C’est du moins ce que vient de (...)
lire la suite
Le M23 appelle à la levée des obstacles au processus électoral
mardi 14 août 2018

Le Mouvement du 23 mars (M23) refait surface en signant une déclaration hier lundi 13 août en rapport avec le processus électoral en cours. Par la (...)
lire la suite
Les femmes saluent le geste historique de J. Kabila
lundi 13 août 2018

"Lisolo ya ba mamans" (Histoire entre femmes), c’est sous ce thème que les femmes de toutes les tendances et couches sociales se sont retrouvées le (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting