POUR COMBLER LE VIDE OCCASIONNE PAR LE DEPART DE BANYAKU LUAPE
François Bokona quitte l’Assemblée nationale pour la cour constitutionnelle
lundi 14 mai 2018

Désormais le député national François Bokoma Wiipa ne participera plus aux plénières de la chambre basse. Depuis vendredi 11 mai, ce digne fils d’Inongo a été désigné membre de la cour constitutionnelle. Ainsi, en a décidé les deux chambres du Parlement réunis le même vendredi en congrès ; sous la présidence de Léon Kengo Wa Dondo.

Ce nouveau juge de la Haute-Cour est désigné pour un mandat de neuf ans et attend sa nomination par une ordonnance du chef de l’Etat. François Bokona remplace Eugène Banyaku Luape qui a rendu le tablier début avril. Ainsi, le quorum des trois délégués du Parlement est atteint.

BREVE PRESENTATION
Le nouveau juge constitutionnel est né en 1966 à Inongo, chef-lieu de la province du Mai-Ndombe. Il est marié et père de cinq enfants.
Diplômé d’Etat en latin-philo au petit séminaire de Bokoro, territoire de Kutu, dans la même province, François Bokona s’est inscrit à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) où il obtiendra en 1985 sa licence en droit international public et relations internationales. Il est porteur d’un Diplôme d’études supérieures obtenu en 2014 .Depuis avril de cette année, docteur en droit à l’UNIKIN. Donc candidat professeur associé au département des relations internationales de l’UNIKIN. Dire que, cet élu d’Inongo est avocat au barreau de Kinshasa-Gombe depuis 1996.
François Bokona a une carrière politique riche qui va lui permettre d’être à la hauteur de ses nouvelles taches. Il a travaillé respectivement au cabinet en qualité du Chef de l’Etat (1998 à 2000) et à celui du ministre des Droits humains (2000-2002) en qualité de conseiller juridique.
François Bokona est élu député national en 2006 puis en 2011, il a assumé les fonctions de président de la Commission politique, administrative et juridique de l’Assemblée jusqu’à sa désignation à la Cour constitutionnelle.
Il a participé à plusieurs conférences sur les droits humains. Bokona Wiipa est auteur de plusieurs publications scientifiques dont deux co-publiés avec Aubin Minaku, également docteur en droit. Enfin, il est officier de l’Ordre de la francophonie et du dialogue des cultures de la pléiade en 2017. Mathy MUSAU

Le FCC soupçonne le camp du candidat de "Lamuka"
vendredi 14 décembre 2018

Dans un communiqué de presse hier, le coordonnateur de la méga coalition de soutien à la candidature de Ramazani Shadary invite les autorités (...)
lire la suite
Assemblée nationale : La mission d’observation de la SADC s’imprègne de l’évolution du processus électoral
vendredi 14 décembre 2018

A quelques jours des élections du 23 décembre prochain, les observateurs de différentes organisations régionales commencent à se déployer en RDC. (...)
lire la suite
M. Fayulu appelle à une enquête internationale
vendredi 14 décembre 2018

Soupçonné par le FCC dans l’incendie d’origine criminelle de l’entrepôt de la CENI à Gombe, Martin Fayulu est monté sur ses quatre cheveaux pour exiger (...)
lire la suite
"Lamuka" en appelle à l’intervention du Conseil de sécurité, de l’UE, de l’UA…
vendredi 14 décembre 2018

* Par ailleurs, Pierre Lumbi, coordonnateur de la plateforme de soutien à Martin Fayulu, exhorte les Congolais à ne pas répondre à la violence par (...)
lire la suite
Les événements marquants pendant la campagne électorale !
vendredi 14 décembre 2018

Dimanche prochain, il ne restera plus qu’une semaine pour arriver au 23 décembre 2018, date prévue pour les élections générales marquant la troisième (...)
lire la suite
Mbuji-Mayi : une marée humaine pour le tandem Tshisekedi - Kamerhe
vendredi 14 décembre 2018

* Le candidat n° 20 promet de relancer la MIBA, une fois élu. Mbuji-Mayi comme nul autre chef-lieu de province pour le ticket Fatshivit. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting