MANŒUVRES POLITIQUES
Une nouvelle plateforme électorale pour soutenir Félix Tshisekedi
vendredi 20 avril 2018

A huit mois des élections générales, la classe politique congolaise, Majorité présidetielle et Opposition, enregistre la naissance des plateformes électorales. Elles visent essentiellement la présidentielle et, en ce qui concerne les législatives, elles s’attendent à remplir la condition du seuil national de représentativité, fixé à 1% des suffrages exprimés. C’est dans ce contexte que la toute récente plateforme a vu le jour. Dénommé « Rassemblement des démocrates tshisekedistes » (RDT), ce regroupement a pour objectif de soutenir la candidature de Félix-Antoine Tshilombo Tshisekedi (Fatshi) comme candidat Président de la République.

Coordonnateur de RDT, Me Sylvain Mutombo a livré cette information à la presse hier avant la cérémonie de signature de la Charte qui aura lieu sous peu. Il a fait savoir que la plateforme est composée de sept partis politiques et d’un certain nombre des personnalités. Tous sont déterminés à accompagner Félix Tshisekedi à la magistrature suprême en vue de garantir l’alternance démocratique au terme de la présidentielle de décembre prochain.
En ce qui concerne la multiplicité de candidatures de la seule Opposition, Me Sylvain Mutombo est convaincu qu’aucun candidat de la MP n’a la poigne nécessaire pour tirer profit de cet état des choses.
Toutefois, le Coordonnateur de RDT recommande à l’Opposition de désigner un candidat unique en vue d’être encore plus sûr de l’emporter haut la main face à la MP. C’est ici où les points de vue divergent. Mais dans l’ensemble, la quasi-totalité des opposants sont favorables à la thèse d’un candidat unique. Toutefois, sur quels critères va-t-on le désigner ?

Jusqu’à ce jour, aucune rencontre n’a permis de mener la réflexion à cet effet. C’est là aussi que les Romains risquent de s’empoigner. A l’UDPS, présidée par Félix Tshisedeki, qui est aussi son candidat Président de la République, on n’est pas du même avis. Lors d’une interview récente, Fatshi avait laissé entendre que l’Opposition n’a pas besoin d’un candidat unique.
Tshisekedi fils persiste et signe : aucun candidat de la MP ne peut battre l’Opposition, même avec un éparpillement des voix. C’est là où il envisage « un match amical » entre Moïse Katumbi Chapwe et lui. Katumbi, qui est aussi candidat Président de la République, a déjà mis sur pied son état-major politique pour les élections. Basé à Kinshasa et dénommé « Ensemble pour le changement », ce regroupement qu’il préside lui-même a comme Vice-Président Pierre Lumbi Okongo.
Durant l’âge d’or du « Rassemblement » (RASSOP), il préconisait aussi le principe d’un candidat unique de l’Opposition sans toutefois établir comment ils vont y parvenir.
Un autre candidat Président de la République déclaré, c’est Noël Tshianyi, le haut fonctionnaire de la BM à Washington. Il prêche aussi la nécessité d’un candidat unique de l’Opposition. KANDOLO M.

Bruno Tshibala promet des révélations
vendredi 25 mai 2018

Le Premier ministre, Bruno Tshibala, préside un meeting ce samedi 26 mai à la Foire internationale de Kinshasa, FIKIN où, affirment des sources, le (...)
lire la suite
Henri Mova invite les différentes formations à se conformer aux critères d’éligibilité
vendredi 25 mai 2018

La loi n°08/005 du 10 juin 2008 portant financement public des partis politiques a été hier jeudi 24 mai à l’Assemblée nationale, au cœur d’une (...)
lire la suite
PPRD : E. Shadary met le cap sur le grand Katanga
vendredi 25 mai 2018

* Ce vendredi, le SP va installer de nouveaux animateurs des structures du parti dans le Haut-Katanga Le Secrétaire permanent du Parti du (...)
lire la suite
Présidentielle : qui de Katumbi ou de Tshisekedi sera candidat ?
vendredi 25 mai 2018

Le président de Ensemble pour le Changement Moïse Katumbi et celui de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social "UDPS" Félix Tshisekedi, ont (...)
lire la suite
Atundu rassure : "Le président Kabila respectera toutes les dispositions de la Constitution"
vendredi 25 mai 2018

A Kinshasa et dans certaines grandes villes du pays, le débat sur l’éventualité d’un troisième mandat du président de la République, Joseph Kabila, a (...)
lire la suite
Oui affirme le MIR Mbayo ; pas du tout répond l’UNC Mayo
vendredi 25 mai 2018

Stanislas Mbayo, Président national du parti politique MIR, sociétaire de la MP de Joseph Kabila, est revenu à la charge hier en remontant sur ses (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting