Dernière minute :
REAGISSANT AUX RUMEURS SUR SES CONTACTS AVEC LE POUVOIR
Félix Tshisekedi dément
mercredi 18 avril 2018

{ {{* "L'UDPS et son président ne sont ni demandeurs ni preneurs d'une quelconque offre politique de ce genre", tranche Fatshi. }} } {{Félix Tshisekedi a signé hier mardi 17 avril un communiqué dans lequel il dément formellement les rumeurs persistantes, en particulier à travers les réseaux sociaux, qui l'envoient à la Primature et assure n'être "ni demandeur ni preneur". }} "Ces rumeurs", faisant état d'une négociation entre le Président de l'UDPS et le Pouvoir en place pour obtenir un poste de Premier ministre "sont fausses", écrit Félix Tshisekedi. Le parti dénonce "cette campagne diffamatoire des forces centrifuges du pouvoir et des complexés politiques contre son Président" et rappelle que l'UDPS "place au premier plan l'intérêt supérieur du peuple et non celui d'un individu ou d'un groupe d'individus." "Je confirme à notre peuple que l'UDPS et son Président ne sont ni demandeurs ni preneurs d'une quelconque offre de ce genre", assène le nouveau patron de la formation de feu Etienne Tshisekedi, affirmant être "profondément attaché aux aspirations du peuple pour une alternance démocratique au pouvoir par des élections crédibles et transparentes". Et Fatshi de préciser : "le cadre et les conditions de réalisation de cet objectif passent impérativement par la mise en application intégrale et effective de l'Accord de la Saint-Sylvestre pour la sortie de la crise". L'UDPS et son Président, conclut le communiqué, "rejettent fermement l'idée d'un pouvoir pour le pouvoir, telle qu'orchestrée et véhiculée intentionnellement par les ennemis du peuple." Au-delà de ce démenti, des observateurs soulignent tout de même que les contacts Pouvoir-UDPS se passent généralement dans les coulisses. Déjà du vivant d'Etienne Tshisekedi, les négociations entre les deux camps étaient très avancées, avant d'être interrompues par le conclave de Genval, en juin 2016. Outre la Belgique, point d'ancrage du lider maximo, les équipes de la Présidence de la République et du président national de l'UDPS Etienne Tshisekedi s'étaient rencontrées à Florence en Italie et à Ibiza en Espagne. Ces différents contacts avaient pour mission de préparer une fin heureuse du quinquennat dès lors qu'il était apparu qu'il n'était plus évident d'organiser les élections dans le délai. Des sources avaient indiqué qu'avec les représentants de la Présidence de la République, l'UDPS avait même noté plusieurs points de convergence: revisiter le calendrier électoral, auditer le fichier électoral, enrôler les nouveaux majeurs, libérer les prisonniers politiques et d'opinion, rouvrir les médias fermés, respect des droits de l'homme, refondation de l'Etat de droit, etc. Le point d'orgue de ces concertations devait être la rencontre au sommet entre le président Kabila et le leader de l'UDPS. Comme aujourd'hui, cette démarche n'était pas du goût des autres forces de l'opposition. Etant donné le caractère secret de ce genre de contacts, pas sûr que ce communiqué suffise à taire les rumeurs. Dans tous les cas, pour rêver d'un après scrutin apaisé, des concertations entre principaux acteurs politiques s'imposent. Ne serait-ce que pour trouver un consensus sur des sujets qui fâchent. C'est le cas de la machine et du parachèvement des mesures de décrispation. Lire, ci-contre, l'intégralité du communiqué de l'UDPS. {{Didier KEBONGO}} {{Et François Muamba y va de son tweet}} {{#Félix Tshisekedi est candidat de l'Udps au fauteuil du Président de la République et si telle est la volonté des congolais c'est lui qui nommera le futur vrai premier ministre. Voilà qui tord le coup à la fausse rumeur qui circule. }}@FrancoisMuamba Les deux légales UDPS commémorent les 15 ans du décès de Frédéric Kibassa Maliba {{Samedi 14 avril, une messe en mémoire de Frédéric Kibassa Maliba décédé il y a de cela 15 ans, a été dite en la paroisse Saint Dominique de Limete par Mgr Mulumba frère d’Étienne Tshisekedi. }} Ce, devant plusieurs personnes dont la famille biologique de Kibassa Maliba, et sa famille politique. Augustin Kibassa Maliba et Félix Tshisekedi respectivement Président de l’Udps Kibassa et l’Udps Tshisekedi. Au cours de cette messe, Frédéric Kibassa ainsi tous les autres fondateurs de l’Udps ont été considérés comme étant « des êtres exceptionnels » qui ont sacrifié leur vie pour l’avènement de la démocratie. Après le témoignage de la fille aînée de Kibassa Maliba suivi du mot de ses petits fils, tous les invités ont été conviés au siège du parti à Limete pour la poursuite des activités. {{ 7sur7.cd}} {{Réunification de deux légales UDPS, Augustin Kibassa : " nous avons évolué avec les échanges…l'UDPS Kibassa fixera l'opinion sur son candidat à la magistrature suprême"}} 15 après la mort de Kibassa Maliba un des fondateurs de l'UDPS, une grande manifestation a été organisée samedi 14 avril au siège du parti à Limete. Ce, après une messe en la mémoire de l'illustre disparu dite en la paroisse Saint Dominique de Limete par Mgr Mulumba frère d'Étienne Tshisekedi. À cette manifestation, plusieurs acteurs politiques ont pris part. Félix Tshisekedi, Moïse Moni Della, Christian Mwando Nsimba…ont émerveillé l'assistance avec des témoignages qui ont suscité l'attention de tous. Prenant la parole, le Président de l'UDPS Kibassa qui s'est indigné de l'aggravation de la situation humanitaire, sécuritaire…tout en fustigeant au passage le refus du gouvernement congolais à participer à la conférence de donateurs à Genève, a annoncé l'avancement des discussions pour la réunification de la grande famille UDPS. " Nous sommes très avancés avec les discussions pour la réunification de la Grande famille UDPS, notre foi qui fait partie de son testament politique est de concrétiser l'unité de la grande famille UDPS afin de restituer à tous les combattants de la démocratie, morts et vivants, au nom du sang versé et des sacrifices consentis, une UDPS unique, soudée, nationale et nationaliste avec comme soubassement tout le peuple congolais ", a déclaré Kibassa Maliba. Et de poursuivre, " l'UDPS n'a pas pour vocation de demeurer un parti d'opposition. À la faveur des élections de décembre 2018 durement arrachées par notre vaillant peuple, le paradigme doit changer ; l'UDPS doit diriger, l'UDPS va diriger ". " …l'UDPS Kibassa fixera l'opinion sur son candidat à la magistrature suprême ", a-t-il ajouté. Tout en invitant tous les combattants à s'approprier le processus électoral " et de doubler les efforts pour gagner les élections à tous les niveaux ", Augustin Kibassa Maliba qui rejette la machine à voter exigeant au passage un audit crédible du fichier électoral, a appelé " une fois de plus à une cohésion stratégique de toutes les forces d'opposition pour faire bloc contre toute tentative des dirigeants actuels de se maintenir au pouvoir par des moyens frauduleux ". {{7sur7.cd}}
Kinshasa appelé à ne pas sacrifier les réparations sur l’autel de la diplomatie
vendredi 15 novembre 2019

Initialement prévues du 18 au 22 novembre, les audiences de réparations programmées par la Cour internationale de Justice (CIJ), dans l'affaire (...)
lire la suite
Chikez Diemu : "Les extrêmistes de tout bord n’ont pas de place au Congo"
vendredi 15 novembre 2019

Des présumés combattabts de l'UDPS ont mis le feu à l'éffigie de l'ancien président Joseph Kabila, et en réaction, les fidèles de de Joseph Kabila ont (...)
lire la suite
Les 10 meilleurs mandataires publics de l’année 2019
vendredi 15 novembre 2019

* Angès Mwad (CNSS) bat le record avec 90% d'avis favorables suivie de Daudet Laya de SCTP, (84%), de Patrick Kitebi (FPI) avec 81, 6%, de Lucien (...)
lire la suite
La plaidoirie démarre ce vendredi à la Haute Cour militaire
vendredi 15 novembre 2019

Respectueux de la célérité qui caractérise les juridictions militaires, les juges de la Haute Cour militaire démarrent, sauf imprévu, ce vendredi 15 (...)
lire la suite
La RDC élue vice-présidente de la Conférence des ministres africains de l’Environnement
vendredi 15 novembre 2019

La République Démocratique du Congo vient d'être élue vice-présidente de la Conférence des ministres africains de l'environnement (CMAE), à Durban, en (...)
lire la suite
La crise FCC-CACH relance le " Plan de sortie de crise " de Martin Fayulu !
vendredi 15 novembre 2019

La crise continue entre les deux alliés de la coalition qui gèrent l'Etat congolais, à savoir le FCC du Raïs Joseph Kabila et le CACH de Félix (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting