8ème EDITION DE LA CONFERENCE ANNUELLE DES INVESTIMENTS A DUBAI
Modeste Bahati gagne le pari de la promotion des affaires en RDC
mardi 17 avril 2018

* Des investisseurs étrangers attendus dans les prochains jours à Kinshasa.

Heureux qui, comme le ministre d’Etat en charge du Plan, Modeste Bahati Lukwebo, a participé aux travaux de la 8ème édition de la Conférence annuelle des investissements à Dubaï, et revient au pays avec des promesses fermes de visites en RD Congo, des investisseurs étrangers dans les jours qui viennent.

Quand il quitte Kinshasa le lundi 9 avril pour Dubaï, le Prof Modeste Bahati Lukwebo avait un objectif sans équivoque. Devant les 19.126 chefs d’entreprises venus de 141 pays présents à Dubaï, le numéro 1 du Plan avait la noble mission de présenter les différentes opportunités d’investissement en RD Congo. Comme il sait bien le faire. Une véritable démarche de lobbying et de management "agressif ", pour convaincre les détenteurs des capitaux et les amener en RD Congo.
A en juger des résultats à moyens termes, le séjour de Modeste Bahati Lukwebo à Dubaï n’a pas été de tout repos. Bien au contraire. Il a frappé à la bonne porte. Résultat : nombre d’investisseurs étrangers ont manifesté leur intérêt, avec de promesses fermes de visiter la RD Congo aux fins d’amorcer le processus d’investissement. Vu des analystes, Modeste Bahati aura ainsi réussi un véritable coup de poker. Ce qui, aux yeux de plusieurs observateurs parait sans surprise, quand on sait qu’en matière de négociations, Modeste Bahati Lukwebo est un fin stratège.
Dans sa croisade pour les investissements en RD Congo, le ministre d’Etat congolais en charge du Plan a fait un focus sur les multiples opportunités d’investissement qu’offre la RD Congo. Une véritable carte postale du pays qu’il a présentée à ses différents interlocuteurs. A ce titre, il a participé un panel de haut niveau organisé par l’UNECA (Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique), afin de discuter sur les investissements régionaux avec d’autres hauts dignitaires des pays africains. Occasion pour le ministre d’Etat en charge du Plan, de communiquer les contraintes rencontrées, les actions à mettre en œuvre et des perspectives d’avenir pour l’Afrique. Le tout, dans le but de faire du continent noir, une terre d’attraction pour les investissements. Avec le ministre du Commerce du Nigeria, Modeste Bahati a pris une part active à une session Afrique avec des investisseurs chinois. Comme lors de ses précédentes prestations, Modeste Bahati Lukwebo a, une fois de plus, revenu sur son credo. A savoir les facilités d’affaire que la RD Congo offre aux investisseurs effectifs ou à ceux qui veulent créer leurs entreprises.

DES AUDIENCES QUI N’EN FINISSAIENT PAS
Pour la cause de la RD Congo, Modeste Bahati Lukwebo a, pendant quelques jours, ouvert son cabinet à Dubaï. Non sans raison, parce qu’il devait recevoir en audience, plusieurs personnalités de divers horizons qui tenaient à tout prix à le rencontrer . La première audience est celle qu’il avait accordée aux autorités politiques de Dubaï et celles des autres pays, présentes à la grand’messe d’affaires dans la capitale de l’Emirat de Dubaï. Au cours des entretiens avec ses différents interlocuteurs, Modeste Bahati a placé le curseur sur la promotion du Portefeuille et des projets d’investissement en quête de financement dans différents secteurs. Entre autres, le secteur de l’Energie, l’Industrie, du Tourisme, des Mines…
Par ailleurs, le ministre d’Etat congolais en charge du Plan a également échangé avec des responsables de grandes entreprises internationales de Dubaï et des 141 pays participants, intéressés d’investir en RD Congo, renseigne un communiqué de presse parvenu hier à Forum des As.
Le même document atteste que Modeste Bahati Lukwebo ne s’est pas arrêté là. Aussi, s’est-il entretenu avec quelques entrepreneurs étrangers, promoteurs de projets de grandes envergures en cours de réalisation en RD Congo. Particulièrement dans la province du Haut Katanga. Parce qu’il ne devrait pas seulement parler avec les détenteurs de capitaux, le chef de la délégation congolaise à Dubaï a aussi reçu en audience, un groupe d’étudiants conduit par un Congolais, parti pour obtenir des infos fraiches et vérifiables sur la RD Congo.
Tout bien considéré, l’homme d’Etat congolais ne s’est pas lassé à Dubaï. Bien au contraire. Il a porté haut l’étendard de la RD Congo en termes de promotion de l’image positive du pays. Cela, dans l’optique de présenter les multiples et diverses opportunités d’investissement qu’offre le pays.
Outre le ministre d’Etat en charge du Plan, la délégation rd congolaise à Dubaï comprenait aussi le Directeur général de l’Agence nationale pour la promotion des investissements (ANAPI), M. Anthony Nkinzo Kamole, le DG de la Société nationale d’électricité (SNEL), Jean-Bosco Kayombo.
La Conférence annuelle sur les investissements a fermé ses portes le 11avril 2018 à Dubaï. Le ministre d’Etat Modeste Bahati Lukwebo, y a participé comme invité personnel du ministre de l’Economie des Emirats Arabes Unis. L’invitation lui avait été remise en mains propres par le Directeur Général de l’Annual Investment Meeting (AIM), M. Walid Farghal.
A peine qu’il foulait le sol de Dubaï, Modeste Bahati avait participé à la cérémonie d’ouverture de la Conférence annuelle des investissements tenue au World Trade Center de Dubaï. Une cérémonie riche en couleurs qui a connu la participation de hauts dignitaires de Dubaï et du monde. Notamment, le Président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaiev ainsi que le Vice-président des Emirats Arabes Unis, Mohammed Ben Rachid Al Maktoum.
La Conférence annuelle des investissements, en anglais " Annual Investment Meeting " (AIM), est une rencontre mondiale sur les investissements, tenue chaque année à Dubaï. Comme l’indique clairement son intitulé, ce rendez-vous vise la promotion des investissements à travers la planète. Environ 19.126 délégués dont des chefs d’entreprises issus de 141 pays du monde, prennent part à cette grand’messe d’affaires. L’organisation des assises prévoit 535 conférenciers et l’apport de plus de 1000 experts. Laurel KANKOLE

Antonio Guterres et Moussa Faki Mahamat autour du 8 août à Kinshasa !
mercredi 18 juillet 2018

Confirmation est enfin faite hier à New York sur la visite un moment annulé ou reporté, à Kinshasa du duo Antonio Guterrès, secrétaire général de (...)
lire la suite
« Loi Mutinga » : les raisons de son extension aux chefs de corps constitués
mercredi 18 juillet 2018

Les anciens Présidents de la république élus, les anciens speakers de deux chambres du Parlement, auront droit à une retraite honorable. En tout cas, (...)
lire la suite
L’Assemblée nationale vote la loi Mutinga
mercredi 18 juillet 2018

* Toutefois, une commission mixte paritaire est prévue ce matin pour aplanir les divergences entre les deux Chambres du Parlement. La (...)
lire la suite
La présence du prévenu Edo Kashama s’est révélée à la prison de Makala aux heures de l’attaque
mercredi 18 juillet 2018

Les relevés téléphoniques fournis par les experts des compagnies de télécommunication renseignent que le prévenu Edo Kashama se trouvait aux environs (...)
lire la suite
Thambwe Mwamba a 48 heures pour faire son mea culpa, tonne l’UNPC
mercredi 18 juillet 2018

L’Union nationale de la presse du Congo est scandalisée par « les propos combien méprisants, irresponsables et irrespectueux » du Ministre de la (...)
lire la suite
« La participation des Etats au système du statut de Rome non seulement maintenue, mais aussi élargie »
mercredi 18 juillet 2018

17 juillet 1998 - 17 juillet 2018. Voici 20 ans depuis que la Communauté internationale a adopté le Statut de Rome, fondement juridique de la Cour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting