EX- PROVINCE DE BANDUNDU
Des notables pour l’application des résolutions de la table ronde sur les zébus
mardi 17 avril 2018

L’affaire « Zébus » continue à dréfrayer la chronique. Les organisations de la Société civile des provinces du Kwango et Kwilu, ainsi que les chefs des terres de Bukanga Lonzo dénoncent ce qu’ils qualifient de « non-application des recommandations issues de la table ronde sur les zébus » organisée en mars dernier. Ces assises visaient à résoudre la question de la gestion des zébus, conduits dans les deux provinces par des éleveurs Banyamulenge.

« La tenue de la table ronde sur les zébus date déjà d’un mois. Curieux est de constater que le Gouvernement n’a à ce jour, respecté aucune des recommandations sorties de ces assises. Alors que la population de ces coins du pays continuent a vivre dans la psychose », rappellent les acteurs de la société civile
« Au terme de ces assises, les participants avaient recommandé au Gouvernement de racheter notamment tous les zébus cantonnés à Bukanga Lonzo pour mettre un terme à la psychose qui règne au sein des communautés locales », ont-ils rappelé.
« Trente jours après la tenue de cette table-ronde, aucune des résolutions n’a été mise en œuvre. Nous ne cessons de rappeler aux autorités que ces éleveurs représentent une menace pour les populations locales », a déploré au cours d’un point de presse, Théophile Ngamadika, porte-parole des chefs des terres de Bukanga Lonzo.

« QUE CES BANYAMULENGE RENTRENT »

Invitant les décideurs politiques à appliquer à la lettre les conclusions et recommandations de cette rencontre, la société civile du Kwango, ainsi que des notables et représentants des chefs coutumiers du secteur de Bukanga Lonzo demandent au Gouvernement d’acheter ces zébus afin de les redistribuer gratuitement aux hôpitaux, aux prisons et aux orphelinats du pays.
Les notables de l’ex-province de Bandundu souhaitent voir les éleveurs Banyamulenge rentrer dans leurs milieux de vie respectifs. « Nous sommes tous humains. Nous ne sommes pas contre la présence des personnes d’autres provinces chez nous. Nous souhaitons simplement que ces Banyamulenge rentrent », ont-ils martelé.
Ils saisissent cette occasion pour inviter le président de l’Assemblée nationale à veiller à la mise en œuvre des résolutions issues de cette table ronde organisée sous sa houlette, tout en rappelant que « les habitants de Kwilu et du Kwango ne sont pas dupes ». Orly-Darel NGIAMBUKULU

L’AFCC s’entretient avec des orphelins sur la fièvre à virus Ebola
mercredi 18 juillet 2018

L’Association des Femmes Chinoises en RDC (AFCC), a effectué une visite, le week-end dernier, au Centre d’encadrement la maison de mon père (...)
lire la suite
Kwango : Théophile Mbemba prépare sa base aux élections futures
lundi 16 juillet 2018

En perspective des élections législatives, prévues au mois de décembre 2018, Théophile Mbemba Fundu di Luyindu , élu de Kenge, a fait, dernièrement, (...)
lire la suite
Le WWF plaide pour la sauvegarde des parcs de la Salonga et des Vuirunga
lundi 16 juillet 2018

Des voix s’élèvent pour contrer le projet du Gouvernement de la République Démocratique du Congo visant l’exploration et l’exploitation pétrolière (...)
lire la suite
Des Jeunes engagés pour la paix contre l’appel du CLC
lundi 16 juillet 2018

* Ils plaident pour un environnement apaisé avant, pendant et après les élections. Les actions de rue ne sont pas les bienvenues chez les (...)
lire la suite
L’APNAC-RDC interpelle les congolais
vendredi 13 juillet 2018

La journée africaine de lutte contre les antivaleurs était célébrée mercredi 11 juillet. A cette occasion, le Réseau des parlementaires africains (...)
lire la suite
La Marine ougandaise continue à violer la frontière humide du lac Edouard !
vendredi 13 juillet 2018

* 12 à 20 pécheurs congolais enlevés et tués par les UPDF jusqu’à ce jour. La mission interministérielle congolaise se prépare à atteindre Goma, la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting