Le GPI adhère au projet de création d’une méga plateforme politique présidentielle
lundi 16 avril 2018

Le Groupe des partis indépendants (GPI) salue et soutient le projet de création d’une méga structure politique regroupant toutes les organisations et les sensibilités se réclamant de la mouvance présidentielle. Ce projet annoncé, dernièrement par le président de la République, Joseph Kabila, vise à mettre fin à leur dispersion actuelle.

Dans un communiqué rendu public le samedi 14 avril et signé par son coordinateur, Crispin Kabasele Tshimanga , le GPI fait observer que "le projet d’élargissement de la famille politique présidentielle aura le mérite d’éviter que le président de le République soit pris en otage par une quelconque plateforme politique prenant les allures d’un parti Etat de triste mémoire , au moment où plusieurs leaders de l’opposition sont soutenus, chacun, par plus d’une plateforme ".
Ce regroupement des partis indépendants insiste sur l’unification de toutes les structures qui œuvrent au sein de la famille politique présidentielle. Ce qui va leurs permette, note le communiqué, de les placer sous la direction d’une coordination où siègeront les délégués de tous les membres de la famille présidentielle.
Le GPI soutient également l’ouverture de la future famille politique présidentielle à d’autres forces politiques et sociales qui manifestent le désir d’accompagner le président Joseph Kabila et le ferme engagement de soutenir son action politique.
Conscient du bien-fondé de ce projet qu’il qualifie de "salutaire ", le GPI s’engage déjà à contribuer positivement à sa réalisation. Ce, en vue, de permettre au président de la République " d’avoir une redoutable machine politique totalement acquise à sa cause et réellement engagée à son service ".
Ce regroupement qui soutient le président de la République estime que" la Majorité présidentielle actuelle, paralysée par l’inutile lutte larvée de succession et minée par d’énormes contradictions, est largement dépassée pour faire face aux enjeux politiques de l’heure et ne semble pas de désormais capable de mener le dur combat de la refondation de l’Etat congolais".
C’est dans cette optique qu’il reste persuadé que, "unis, renforcés et solidaires, les membres de la nouvelle plateforme politique présidentielle seront en mesure de soulever les « montagnes » congolaises et de faire taire les chants de sirène "mensongers "de l’Opposition nationale "
La famille politique présidentielle comprend de nombreux groupes dispersés. Parmi ceux-ci figurent la Majorité Présidentielle(MP) et ses nouveaux regroupements électoraux, les Compagnons de lutte du président M’zee Laurent Désiré Kabila, le Groupe des Partis Indépendants(GPI), les Associations et regroupements de la Société civile, les personnalités indépendantes et le PALU entant que Allié.
Dina BUHAKE

Antonio Guterres et Moussa Faki Mahamat autour du 8 août à Kinshasa !
mercredi 18 juillet 2018

Confirmation est enfin faite hier à New York sur la visite un moment annulé ou reporté, à Kinshasa du duo Antonio Guterrès, secrétaire général de (...)
lire la suite
« Loi Mutinga » : les raisons de son extension aux chefs de corps constitués
mercredi 18 juillet 2018

Les anciens Présidents de la république élus, les anciens speakers de deux chambres du Parlement, auront droit à une retraite honorable. En tout cas, (...)
lire la suite
L’Assemblée nationale vote la loi Mutinga
mercredi 18 juillet 2018

* Toutefois, une commission mixte paritaire est prévue ce matin pour aplanir les divergences entre les deux Chambres du Parlement. La (...)
lire la suite
La présence du prévenu Edo Kashama s’est révélée à la prison de Makala aux heures de l’attaque
mercredi 18 juillet 2018

Les relevés téléphoniques fournis par les experts des compagnies de télécommunication renseignent que le prévenu Edo Kashama se trouvait aux environs (...)
lire la suite
Thambwe Mwamba a 48 heures pour faire son mea culpa, tonne l’UNPC
mercredi 18 juillet 2018

L’Union nationale de la presse du Congo est scandalisée par « les propos combien méprisants, irresponsables et irrespectueux » du Ministre de la (...)
lire la suite
« La participation des Etats au système du statut de Rome non seulement maintenue, mais aussi élargie »
mercredi 18 juillet 2018

17 juillet 1998 - 17 juillet 2018. Voici 20 ans depuis que la Communauté internationale a adopté le Statut de Rome, fondement juridique de la Cour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting