L’Opposition s’oppose à la CENI comme à la CEI
jeudi 12 avril 2018

Pas inhabituel que l’opposition charge la Commission éléctorale nationale indépendante (CENI). Les opposants congolais sont même coutumiers de procès en partialité contre la Centrale électorale. Hier contre la CEI et aujourd’hui contre la CENI. Un procès uniquement à charge. Et sans concession.
Outre-tombe, l’Abbé Malumalu peut témoigner. Recyclé il y a peu, Ngoy Mulunda sait parfaitement à quelle sauce les vaillants opposants congolais mangent les présidents de CENI. Dans les dédales de la Centrale électorale depuis Malumalu 1er, Corneille Nangaa est déjà blanchi sous le harnais.
Les missiles lancés hier par la coalition d’opposants devraient devaient avoir trouvé un système de défense aérienne sur le toit du siège de la CENI à un jet de salive de l’immeuble ex-Sozacom. Sinon, le patron de la Centrale électorale devrait chercher à s’équiper au plus vite.
Les salves vont sans doute continuer et iront crescendo à mesure que l’on s’approche de l’échéance couperet. Si l’on en croit la jurisprudence 2006 et 2011, les attaques anti-CENI se poursuivront même après les élections.
Au fond, vu des opposants, la Centrale électorale n’a jamais été autre chose qu’une technostructure au service du pouvoir en place. La CEI d’alors et la CENI actuelle auront beau comprendre des membres issus de l’Opposition, rien n’y fait.
La Centrale électorale aura beau intégrer quantité de revendications de l’opposition, pas sûr qu’elle gagne en neutralité. Son sort est comme scellé d’avance. On peut parier que le rapporteur Kalamba, dont l’UDPS réclame la tête, peut être défenestré au profit d’un tshisekediste pur sucre, pas évident que ce départ arrive à changer la perception que se fait l’Opposition de la CENI.
Pour mémoire, il y a quelque six mois, le principal cheval de bataille des opposants était la publication du calendrier électoral. Depuis que cela est fait, le curseur est ailleurs. Notamment sur la fameuse machine à voter. Question à un franc symbolique : qu’adviendrait-il si la fameuse imprimante intelligente était rangée au placard ?
José NAWEJ

Une semaine mouvementée
lundi 23 avril 2018

Voici une dernière semaine du mois d’avril. Une semaine qui charrie quantité d’événements en interne. Le go sera donné par la grève des médecins dès ce (...)
lire la suite
Opération "mains propres" ou justice-spectacle ?
vendredi 20 avril 2018

Impunité. Voici une maladie incurable depuis plus d’un demi-siècle. Tous les médecins qui se succèdent au chevet du Congo-Kinshasa proclament leur (...)
lire la suite
Le héraut de Genève
jeudi 19 avril 2018

Comment solder les comptes de Genève sans un chapeau - forcément- bas à un Samy Badibanga. C’est bien cet ancien Premier ministre qui avait pris (...)
lire la suite
Deux casquettes vissées sur la tête
mercredi 18 avril 2018

Cela n’aura échappé à personne. D’un naturel silencieux, le Raïs multiplie les communications. D’ordinaire peu porté sur les grands-messes, Joseph (...)
lire la suite
Dialogue Kingakati-Limete, pourquoi pas ?
mardi 17 avril 2018

Des rumeurs ? Kinshasa en charrie des centaines de milliers par jour. Le landerneau politique n’en est pas épargné. Ces derniers temps, la "rumeur" (...)
lire la suite
Genève, une lueur d’espoir tout de même
lundi 16 avril 2018

Mieux vaut peu que rien du tout. Une lapalissade ? Une évidence ? Assurément. Mais, dans le contexte de la catastrophe humanitaire dans certaines (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting