Dernière minute :
MALGRE LES EXCUSES DE L’ONU
Kinshasa toujours non partant pour la conférence de Genève
vendredi 6 avril 2018

{{Le Gouvernement congolais ne participera pas à la conférence humanitaire des donateurs, prévue pour le vendredi 13 avril à Genève en Suisse. Ce, malgré les excuses de l'Onu, présentées à la RDC hier par son secrétaire général adjoint en charge des Affaires humanitaires, Mark Lowcock qui a annoncé que les Nations Unies vont lever la classification L3 concernant la crise humanitaire en RDC. }} Malgré cette bonne nouvelle, Kinshasa s’arc-boute sur sa position. Par la bouche du vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, l'Etat congolais prend acte et apprécie la réaction de l'Onu, mais estime cependant, qu'il ne peut pas participer à cette grande manif comme invité. Pour le chef de la diplomatie congolaise, le Gouvernement devrait être associé comme coorganisateur. «Le prendre comme tel, n'est pas du tout responsable», a-t-il déploré. Depuis mardi dernier, la RDC n'avait pas du tout apprécié le fait que les Nations Unies l’aient placée dans la classification L3 en rapport avec la crise humanitaire. She Okitundu a laissé entendre que cette catégorisation visait à projeter une image de catastrophe extrême et généralisée en RDC, alors qu'elle contraste avec la situation réelle sur terrain caractérisée par des activités circonscrites des groupuscules terroristes et autres groupes armés. «Cette qualification est de nature à repousser les investisseurs désireux d'investir en RDC», a renchéri le Vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères . {{ LE STATUT L3 SERA DESACTIVE LE 20 AVRIL}} Pour nombre d'observateurs, c'est cette réaction de Kinshasa qui a amené les Nations Unies à revoir ses calculs et à envoyer rapidement une lettre d'excuses le jour suivant à l’Etat congolais. " Je vous écris en particulier pour vous faire savoir que nous avons écouté attentivement vos préoccupations au sujet de la désignation de la crise humanitaire (…) Étant donné que le problème le plus crucial pour la réponse humanitaire est le financement, il est essentiel de concentrer maintenant les fonds nécessaires pour atteindre les personnes qui ont besoin d'une aide humanitaire vitale dans toute la RDC. L'appel humanitaire des Nations unies pour 2018 nécessite 1,7 milliard de dollars en RDC ", indique Hark Lowcock dans sa correspondance d’hier jeudi, avant de rassurer que le statut L3 sera desactivé le 20 avril en cours. Donc probablement après les assises de Genève. A travers cette lettre, Mark Lowcock estime que " depuis l'activation du L3, plus de 1,1 million de personnes ont été atteintes avec succès grâce à une assistance vitale dans les Kasaï, au Tanganyika et dans les Kivus. Les critères de référence établis le 20 octobre 2017 pour mesurer le passage à l'échelle L3 ont été largement respectés. " Pour le Sga des Nations Unies en charge des Affaires humanitaires, le problème le plus crucial pour la réponse humanitaire est le financement. «Il est essentiel de concentrer maintenant les fonds nécessaires pour atteindre les personnes qui ont besoin d'une aide humanitaire vitale dans toute la RDC. L'appel humanitaire des Nations Unies pour 2018 nécessite 1,7 milliard de dollars ", fait-t-il savoir. La semaine dernière, les Nations Unies ont averti que la planète était confrontée à la " pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale ", avec un risque de malnutrition et de famine pour 20 millions d'habitants de trois pays d'Afrique et au Yémen. La Rdc n'a pas digeré le fait de se retrouver au niveau L3, alors qu'elle accueille même des réfugiés en provenance du Sud Soudan ou encore du Burundi. {{MOLINA}}
Opposition:enfin, un compromis !
jeudi 7 novembre 2019

* Par contre, toujours pas de fumée blanche concernant le poste de Rapporteur adjoint du bureau de la Chambre basse. Après de laborieuses (...)
lire la suite
Martin Fayulu réitère son appel aux élections anticipées
mercredi 6 novembre 2019

* Contrairement à son premier schéma, le porte-étendard de LAMUKA s'efface au profit de son regroupement politique quant à la direction de l'instance (...)
lire la suite
Félix Tshisekedi et Joseph Kabila parlent des entreprises publiques et de l’accord FCC-CACH
mardi 5 novembre 2019

* Retranchés à Safari Beach, les ténors de la coalition évaluent déjà l'exécution de leur compromis. Toutes les sources crédibles dans la ville haute (...)
lire la suite
Makala : 385 détenus libérés !
lundi 4 novembre 2019

Homme de parole, le Vice-premier ministre Tunda Ya Kasende n'a pas attendu une éternité pour concrétiser ses promesses. Trente-quatre jours après (...)
lire la suite
Projet Inga III : Les dessous d’une campagne
vendredi 1er novembre 2019

Que cachent les réserves - pour ne pas dire plus - de certaines technostructures par rapport au projet Inga III ? Est-ce vrai que ce méga projet (...)
lire la suite
Jaynet Kabila à la défense !
jeudi 31 octobre 2019

Les animateurs des commissions permanentes de l'Assemblée nationale sont connus depuis hier. Du moins pour les commissions attribuées à la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Nouveau pouvoir ou pouvoir syncrétique ?

Ce n'est pas le titre d'une thèse de doctorat. Ni d'un traité des sciences politiques. Encore moins d'un essai. C'est plutôt un constat de l'alchimie politique telle qu'elle résulte de la coalition (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting