L’avenue Mushie à Lingwala porte désormais le nom de Lutumba Simaro
mardi 20 mars 2018

{ {{* L'artiste annonce une production de trois concerts pour ses 80 ans d'âge. }} } {{L'avenue Mushie dans la commune de Lingwala, à Kinshasa, ne s'appellera plus comme telle. Cette célèbre artère porte désormais le nom du poète Lutumba Simaro. Ainsi en a décidé l'Hôtel de ville de Kinshasa. La débaptisation de cette avenue coïncide avec le 80ème anniversaire de cet artiste, célébré hier lundi 19 mars. }} Trois concerts marqueront les festivités de 80 ans d'âge de Lutumba Simaro Masiya. L'artiste-musicien s'est d'abord produit hier lundi 19 mars au Dancing bar 1, 2, 3 chez Mama Kulutu, où lui et Luambo Makiadi ont fait la pluie et le beau temps. Ensuite le président de Bana Ok donnera un concert le jeudi 22 mars sur rue Kamina numéro 24 au quartier Yolo-Nord. Et le vendredi 23 mars ce sera le tour la salle ShowBuzz, sur l'avenue Colonel Mondjiba, à Ngaliema, qui aura le privilège de recevoir l'artiste, dont les années ont été marquées par plus de 60 ans de carrière artistique de manière ininterrompue. Mais en attendant ces productions scéniques, le bien heureux est comblé de cadeaux. Le chef de l'Etat a été le premier à ouvrir le bal en envoyant à l'artiste un message, par l'entremise de son directeur de cabinet. Il s'en est suivi les présents de plusieurs cadres, mandataires publics, fanatiques et autres admirateurs qui ne cessent de défiler à Lingwala, en son domicile, en vue d'honorer l'artiste. Ce qui flatte non seulement son épouse Kelani, mais également ses voisins du quartier qui voient, à travers ces nombreux gestes, une marque de reconnaissance de tout un pays, à l'égard de celui qui a honoré la culture congolaise pendant 60 ans. "J'ai accompli ma mission. Que les autres suivent mes pas et qu'ils n'empruntent pas des voies immorales. Je me considère comme un professeur de musique. Ce que je demande aux jeunes, c'est de bannir des insanités dans les chansons et dans la danse". "Nous ne devons pas imiter aveuglement les cultures des autres. On doit être capable d'enseigner à travers la musique", a prôné le sage Simaro Lutumba, hier à un groupe de jeunes, venu féliciter ce baobab de la musique congolaise. {{ R.M}}
Des finalistes en communication visuelle de l’ABA exposent leurs photographies ce jeudi
mercredi 20 mars 2019

Le pole EUNIC-RDC, cluster des centres culturels européens, en partenariat avec le Goethe-Institut, a organisé, hier mardi 19 mars, à l'Institut (...)
lire la suite
Les opérateurs culturels plaident pour la reconnaissance de la Rumba congolaise comme patrimoine mondial de l’Unesco
mardi 19 mars 2019

Les opérateurs  culturels congolais se sont réunis le week-end dernier pour lancer officiellement ce qu’ils appellent "une année d’intense plaidoyer  (...)
lire la suite
Koffi Olomide condamné à une peine de deux ans de prison avec sursis
mardi 19 mars 2019

L'artiste musicien congolais Koffi Olomide est condamné à une peine de deux ans de prison avec sursis, annonce ouragan.com, un média en ligne. La (...)
lire la suite
Gospel Day, Trois femmes en colère…activités phares pour le mois de la femme
mardi 12 mars 2019

L'équipe de l'Institut français de Kinshasa (IFK) a révélé à la presse, le jeudi 7 mars, sa programmation culturelle mars-avril. Un agenda extrêmement (...)
lire la suite
L’AFCC et la Compagnie des intrigants remettent des diplômes aux lauréats
mardi 12 mars 2019

Dans le cadre de leur partenariat, l'Association des femmes chinoises au Congo (AFCC), et la Compagnie Théâtre des Intrigants, ont procédé,samedi 9 (...)
lire la suite
La veuve Pépé Kallé décédée 20 ans après la disparition de son mari
lundi 25 février 2019

Pauline Lundokisi Kabasele, la veuve  du défunt artiste musicien congolais Kabasele Yampanya Ya ba Mulanga  dit  Pépé Kallé, est  décédée le samedi 23 (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting