HIER AU TGI/GOMBE
L’affaire Fidèle Babala-Micheline Bie prise en délibéré
mercredi 14 mars 2018

Le juge a clos les débats et pris l’affaire en délibéré, hier mardi 13 mars, au Tribunal de Grande instance de la Gombe, dans l’Appel interjeté par Fidèle Babala contre le jugement rendu par le tripaix Kinshasa/Ngaliema le 6 novembre 2017 dans l’affaire qui l’ opposait à la Questeur honoraire de la CENI, Micheline Bie Bongenge.

L’audience qui se tenait en public, au Tribunal de Grande Instance de la Gombe, s’est terminée vers 11h00. Le ministère public y a rendu son avis sur le dossier. Aussitôt après l’avocat de Mme Micheline Bie, Me Kaluba, a fait des commentaires sur la teneur de cet avis et a demandé au tribunal de recevoir cet appel mais de le déclarer non fondé. Après quoi, le juge a pris l’affaire en délibéré sans toutefois préciser la date à laquelle la décision sera rendue.
Selon les différentes parties, le jugement pourrait être rendu dans le délai légal de 8 jours.
En 2017, Fidèle Babala, Secrétaire Général Adjoint du MLC avait porté plainte par citation directe contre Madame Micheline Bie Bongenge devant le Tribunal de Paix de Kinshasa/Ngaliema pour "Diffamation, calomnie et imputations dommageables". L’élu de la Tshangu pour le compte du MLC de JP Bemba Gombo avait réclamé l’arrestation immédiate de Micheline Bie et le paiement des dommages et intérêts de 120.000 dollars, ce qui correspondait à son indemnité de sortie.
Le 6 novembre 2017, le Tripaix de Kinshasa/Ngaliema avait rendu son jugement dans cette affaire qui avait l’air, selon des proches de Micheline Bie, d’un véritable acharnement contre l’ancienne Questeur de la CENI.
Dans son jugement, le Tripaix avait purement et simplement débouté l’Honorable Fidèle Babala et s’était déclaré incompétent pour juger Madame Micheline Bie Bongenge…
En outre, le tribunal avait jugé non fondées les allégations formulées contre Madame Micheline Bie. On a cru ce feuilleton fini par cette victoire de Madame Micheline Bie Bongenge sur le Député MLC Babala. Erreur ! Le SGA du MLC est allé en appel contre ce jugement au TGI Gombe, estimant que le premier juge a mal dit le droit. Le verdict devrait être communiqué aux deux parties d’ici à 8 jours.
En attendant, dans les milieux proches de l’Ancienne Questeur de la CENI, l’on se demande pourquoi cet acharnement ? A la suite de sa mésentente avec ce cadre du MLC, qui se serait employé pour obtenir de manière illégale son départ de la CENI, Micheline Bie avait fini par démissionner du parti de Jean-Pierre Bemba, pour cause de pratiques qui ne répondaient plus à ses convictions politiques et morales. Elle a créé son propre parti politique, avant d’adhérer à la plateforme " LE CENTRE " où elle occupe un des postes de vice- président... Didier KEBONGO

Le FCC soupçonne le camp du candidat de "Lamuka"
vendredi 14 décembre 2018

Dans un communiqué de presse hier, le coordonnateur de la méga coalition de soutien à la candidature de Ramazani Shadary invite les autorités (...)
lire la suite
Assemblée nationale : La mission d’observation de la SADC s’imprègne de l’évolution du processus électoral
vendredi 14 décembre 2018

A quelques jours des élections du 23 décembre prochain, les observateurs de différentes organisations régionales commencent à se déployer en RDC. (...)
lire la suite
M. Fayulu appelle à une enquête internationale
vendredi 14 décembre 2018

Soupçonné par le FCC dans l’incendie d’origine criminelle de l’entrepôt de la CENI à Gombe, Martin Fayulu est monté sur ses quatre cheveaux pour exiger (...)
lire la suite
"Lamuka" en appelle à l’intervention du Conseil de sécurité, de l’UE, de l’UA…
vendredi 14 décembre 2018

* Par ailleurs, Pierre Lumbi, coordonnateur de la plateforme de soutien à Martin Fayulu, exhorte les Congolais à ne pas répondre à la violence par (...)
lire la suite
Les événements marquants pendant la campagne électorale !
vendredi 14 décembre 2018

Dimanche prochain, il ne restera plus qu’une semaine pour arriver au 23 décembre 2018, date prévue pour les élections générales marquant la troisième (...)
lire la suite
Mbuji-Mayi : une marée humaine pour le tandem Tshisekedi - Kamerhe
vendredi 14 décembre 2018

* Le candidat n° 20 promet de relancer la MIBA, une fois élu. Mbuji-Mayi comme nul autre chef-lieu de province pour le ticket Fatshivit. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting