PROFITANT DE SON SEJOUR A GOMA
Francine Muyumba encourage les jeunes de toutes les tendances à participer aux élections
vendredi 16 février 2018

La Présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse (UPJ) vient de séjourner à Goma, dans le cadre de la 5ème édition du festival « Amani ». Elle a profité de l’occasion pour discuter avec les jeunes de toutes les tendances et de différents mouvements citoyens leur participation aux élections.

Ces échanges ont tourné autour de la situation politique du pays et du développement de la jeunesse. Au cours de ces différents échanges, les jeunes ont présenté leurs préoccupations, en mettant l’accent notamment sur le droit de manifester et sur l’application totale de l’Accord de la Saint Sylvestre. Ces jeunes ont aussi plaidé auprès des autorités du pays pour une bonne gouvernance dans la gestion de la chose publique.
Après avoir suivi toutes les doléances, Francine Muyumba a recommandé aux jeunes de se mobiliser pour la tenue des élections au pays. Selon elle, les élections constituent le seul moyen de construire la jeune démocratie en RDC.
D’après la Présidente de l’UPJ, les jeunes doivent se préparer pour être candidats à tous les niveaux, car le renouvellement de la classe politique concerne toutes les tendances politiques du pays et il y a un besoin de voir les leaders des Jeunes émerger.

DES AVANCEES SIGNIFICATIVES
Les jeunes de la Majorité au pouvoir ont plaidé pour leur alignement sur les listes électorales à tous les niveaux. A cet effet, ils soutiennent la tenue des élections, tout en félicitant le Gouvernement et la CENI pour les avancées très significatives enregistrées à cet effet.
Ils sont convaincus qu’ils doivent se préparer pour gagner les élections à tous les niveaux. « Nous préparons le terrain et renforçons nos bases pour remporter les élections tant attendues. Rien ne va nous distraire dans l’atteinte de cet objectif », ont-ils indiqué.
Francine Muyumba les a encouragés dans cette lutte. Elle les a conscientisés pour qu’ils ne soient pas des spectateurs dans leurs partis politiques. D’après ce leader de la jeunesse panafricaine « un parti politique, qui n’arrive pas à promouvoir sa jeunesse est un parti qui n’a pas d’avenir. Les Jeunes dans les différents partis politiques ont la responsabilité d’exiger leur participation dans la gouvernance de la res publica ».
Ensemble, ils se sont mis d’accord pour un appui en plaidoyer auprès de leurs partis politiques pour que cette participation dans la gouvernance soit une réalité.
Par ailleurs, les Jeunes du Mouvement Citoyen (LUCHA) luttent pour la bonne gouvernance, le respect de la dignité humaine et la justice sociale. Ils exigent la liberté de manifestation et la libération de certains de leurs membres.
A ce sujet, ils ont eu la promesse de l’implication personnelle de la présidente de l’UPJ pour le suivi auprès des instances judiciaires. Francine Muyumba les a soutenus dans leur lutte en leur recommandant de promouvoir plus la tenue des élections à tous les niveaux pour construire la jeune démocratie.
D’autres questions sur le développement de la jeunesse ont été abordées par la Présidente de l’UPJ lors de ses discussions avec les Jeunes de Lucha.
A la clôture du festival Amani, Francine Muyumba et le Gouverneur Julien Paluku ont pris part à la cérémonie de remise des financements pour les projets des jeunes qui ont gagné le concours organisé lors du festival.
Elle a saisi cette occasion pour visiter le terrain où sera érigée la Maison des jeunes du Nord Kivu, un cadre d’encadrement des jeunes filles qui va faciliter la restauration de la paix durable. Mathy MUSAU

Douze inciviques appréhendés par la Police pour le compte de la Direction Générale des Impôts
vendredi 21 septembre 2018

Un groupe d’individus inciviques de l’ONG AGRIDEC a été présenté à la presse, le mardi 18 septembre 2018, par le commandement de la Police de l’Unité de (...)
lire la suite
La CONADE commémore les deux ans de résistance de son président Moni Della
mercredi 19 septembre 2018

19 septembre 2016- 19 septembre 2018. Voici deux ans, jour pour pour, depuis que Moïse Moni Della a été arrêté, en compagnie de plusieurs membres de (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
La partie civile RDC demande des dommages et intérêts symboliques d’un franc congolais
mercredi 19 septembre 2018

La phase de plaidoirie vient de démarrer dans le procès opposant le Ministère public aux présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu (...)
lire la suite
Beni : les notables plaident pour une rentrée scolaire effective à Mangina et Mabalako
mercredi 19 septembre 2018

Plus de deux semaines après la rentrée scolaire, les salles de classes de Mangina et de Mabalako sont encore vides. C’est dans cette optique que les (...)
lire la suite
Jean-Bosco Puna promet des soins de santé de qualité aux enseignants
mercredi 19 septembre 2018

Les enseignants de la RDC, réunis au sein de la Mutuelle de santé des enseignants du secteur public (MESP), ont désormais un comité. Qualifiée de « (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Foire agricole, et après ?

Une foire agricole dans la capitale rd congolaise ! Pourquoi pas ? La RDC n’étant pas qu’une merveille -et non un scandale- géologique. Ce pays situé au cœur de l’Afrique a aussi vocation à être le (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting