PROCESSUS ELECTORAL, MARCHE DES LAÏCS, TRANSITION
Les précisions du président du FLNC, Elie Kapend
vendredi 16 février 2018

Le Président nationale du Front de Libération Nationale du Congo (FLNC), Elie Kapend Kanyimbu, a tenu hier jeudi 15 février, à Kinshasa, une conférence de presse au cours de laquelle il a livré son point de vue sur quelques sujets d’actualité en RDC. Il s’agit notamment du processus électoral, les différentes marches appelées par les laïcs catholiques, la transition. L’homme a tenu en haleine son auditoire deux heures durant.

Malgré les certitudes affichées par certaines officines politiques, le président du FLNC doute de l’organisation, en décembre, des élections en RDC. Il ne croit pas du tout en la fiabilité de la machine à voter autour de laquelle la Ceni sensibilise les électeurs. Cette machine, rappelle-t-il, avait été utilisée lors des élections aux USA, et cela avait débouché sur des contestations au point de recourir au comptage manuel des bulletins de vote. Le Front de Libération Nationale du Congo et l’OTAP ne sont donc pas favorables à l’utilisation de la machine à voter lors des prochaines élections. Pour eux, l’exemple de ce qui s’était pas passé aux USA devrait suffire à convaincre les congolais à rejeter la machine à voter. "Le FLNC n’est pas d’accord avec cette histoire de la machine à voter. Souvenez-vous des élections aux USA. La galère de notre peuple résulte des résultats des élections de 2006 et de 2011. S’il nous faut aujourd’hui aller aux élections, il nous faudra crédibiliser d’abord le processus. Que la CENI arrête avec cette affaire de la machine à voter car cela ne va pas aider la population congolaise ", a indiqué Elie Kapend Kanyimbu.

"ON NE PEUT UTILISER LA MARCHE POUR RESOUDRE LES PROBLEMES POLITIQUES"
Au cours de ce face-à-face avec les hommes des médias, Elie Kapend s’est également prononcée sur les marches que les Laïcs catholiques organisent pour obtenir l’application de l’Accord de la Saint Sylvestre. Le président du FLNC est formel : "ces marches ne sont pas opportunes" à ses yeux. Avec un brin d’humour, il assimile ces marches à de la gymnastique de la part des chrétiens qui y participent. Ce sont des exercices physiques pour Elie Kapend. Il croit dur comme fer qu’"on ne peut pas utiliser la marche pour résoudre les questions politiques."
"La marche c’est une forme de gymnastique. C’est pour la santé d’un individu. On ne peut utiliser la marche pour résoudre des problèmes politiques. Ne confondons pas la marche du Burkina Faso avec la marche de la CENCO. Quels sont les résultats qu’on aura après la marche ? Quel est ce Président qui acceptera de déposer sa démission parce que vous avez marché ? Espérons que cela soit possible, qui deviendra alors Président ? C’est Monsengwo ? Et là, il fera la politique ou l’église ? Ne confondons pas les choses...", a-t-il insisté.
Il n’y aura pas élection en ce mois de décembre en République Démocratique du Congo. En tout cas c’est ce que pense Elie Kapend Kanyimbu qui avait déjà prédit la non-organisation des élections en 2015. "Soyons clairs chers amis et ne nous voilons pas la face. Je ne crois pas à l’organisation des élections en décembre 2018. Je peux même dire qu’il n’y aura pas élections cette année", a-t-il affirmé.

TRAVAUX DE LA TRIPARTITE
La plus grande annonce lors de cette conférence de presse, c’est sans doute le démarrage des travaux de la tripartite (Gouvernement-opposition- et d’autres forces politiques) autour de la Conférence Nationale Souveraine à partir du 23 février courant à Kinshasa.
Selon le président du FNLC, "la transition n’a pas encore commencé. Il y a eu élection en 2006 et 2011, quelle est la situation de notre peuple aujourd’hui ? Parce qu’il vit des résultats de ces deux élections. Le problème des congolais aujourd’hui n’est pas le résultat des élections, mais surtout la gouvernance. Nous ne voulons pas amener notre population à la souffrance. Nous avons besoin de redonner à notre pays la valeur qu’il mérite...", a indiqué Elie Kapend Kanyimbu.
Didier KEBONGO

Le FCC soupçonne le camp du candidat de "Lamuka"
vendredi 14 décembre 2018

Dans un communiqué de presse hier, le coordonnateur de la méga coalition de soutien à la candidature de Ramazani Shadary invite les autorités (...)
lire la suite
Assemblée nationale : La mission d’observation de la SADC s’imprègne de l’évolution du processus électoral
vendredi 14 décembre 2018

A quelques jours des élections du 23 décembre prochain, les observateurs de différentes organisations régionales commencent à se déployer en RDC. (...)
lire la suite
M. Fayulu appelle à une enquête internationale
vendredi 14 décembre 2018

Soupçonné par le FCC dans l’incendie d’origine criminelle de l’entrepôt de la CENI à Gombe, Martin Fayulu est monté sur ses quatre cheveaux pour exiger (...)
lire la suite
"Lamuka" en appelle à l’intervention du Conseil de sécurité, de l’UE, de l’UA…
vendredi 14 décembre 2018

* Par ailleurs, Pierre Lumbi, coordonnateur de la plateforme de soutien à Martin Fayulu, exhorte les Congolais à ne pas répondre à la violence par (...)
lire la suite
Les événements marquants pendant la campagne électorale !
vendredi 14 décembre 2018

Dimanche prochain, il ne restera plus qu’une semaine pour arriver au 23 décembre 2018, date prévue pour les élections générales marquant la troisième (...)
lire la suite
Mbuji-Mayi : une marée humaine pour le tandem Tshisekedi - Kamerhe
vendredi 14 décembre 2018

* Le candidat n° 20 promet de relancer la MIBA, une fois élu. Mbuji-Mayi comme nul autre chef-lieu de province pour le ticket Fatshivit. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting