Préserver les universités de querelles politiciennes
vendredi 16 février 2018

Les diplômes d’universités sont aujourd’hui convoités. Pas seulement par des étudiants lambda, mais aussi par nombre d’acteurs politiques en quête de positionnement ou de repositionnement. Pas étonnant qu’à l’approche des élections de décembre 2018, l’on assiste à une ruée des politiques vers les universités. Occasion pour ces dirigeants en puissance ou en fonction de passer rapidement à l’épreuve du feu. Et, bien entendu, d’arracher via la mention grande distinction voire très grande distinction, un parchemin universitaire.
Cette ambition d’accumuler des grades académiques et de postuler au prestigieux corps professoral est certes légitime. Encore faut-il mériter cette réussite et être en mesure de continuer à faire rayonner la science. Il en va même du crédit de notre enseignement supérieur et universitaire. Ce qui ne semble toutefois pas être le cas. La soif du pouvoir primant de loin plus que l’intérêt pour la recherche.
Là où le bât blesse, c’est de voir des dirigeants politiques battre le record de tous les scientifiques qui les ont précédés, alors que certains n’ont même pas été réguliers aux cours. D’autres sont même invisibles de salles de classe pendant toute l’année académique.Malgré cela, leur réussite finale les attend, sous les applaudissements frénétiques avec force caméras.
On se rend vite compte que chaque homme politique veut se légitimer, en se dotant d’un diplôme d’université. Et puis, plus rien. Plus d’autres publications pour enrichir la science. D’où, faut-il mettre nos universités à l’abri de manœuvres politiciennes. De même, à l’abri de ceux qui s’obstinent à en faire une rampe de positionnement politique. Temple du savoir, l’université est tout, sauf un ring des querelles politiciennes. Tout sauf une machine à fabriquer des gradués, des licenciés, des docteurs plus par prestigeque par souci d’avancer la science.
La Rédaction

Le lointain exemple coréen …
mercredi 19 septembre 2018

Autant nous abriter tout de go derrière ce vieux proverbe : "Comparaison n’est pas raison ". Certaines similitudes peuvent, cependant, donner (...)
lire la suite
La pilule CPI
mardi 18 septembre 2018

Le verdict de la CPI est enfin tombé hier lundi 17 septembre. Ce que tout le monde attendait pour être définitivement fixé sur le sort de Jean-Pierre (...)
lire la suite
Bruxelles contre Kinshasa
lundi 17 septembre 2018

Dès le seuil de l’indépendance, les relations entre la Belgique et le Congo évoluent sous la forme d’un feuilleton que l’on peut intituler à juste (...)
lire la suite
Surenchère d’avant négociations ?
vendredi 14 septembre 2018

On peut lire autant de fois que l’on veut la déclaration de six majors de l’Opposition, on aboutira à une seule conclusion. Les signataires de « (...)
lire la suite
Eternel questionnement
jeudi 13 septembre 2018

Il n’y a pas mieux que le secteur minier pour illustrer le paradoxe zaïro-congolais. Un pays immensément riche avec des populations terriblement (...)
lire la suite
"Négociationnite", "transitionnite"
mercredi 12 septembre 2018

Pas la peine de chercher dans le dictionnaire. Même pas dans la toute dernière version. "Négociationnite" comme "transitionnite" n’existent guère. (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Un parfum de pré-campagne

Il flotte comme un vent de pré-campagne électorale sur Kinshasa. Le week-end dernier, directement ou via des proches, nombre de prétendants au fauteuil présidentiel en mode " mettre ses troupes en (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting