La prière comme antidote à la logique du chaos
lundi 5 février 2018

Jamais un sans deux. Le Pape a appelé une nouvelle fois à une journée de prière pour la RDC. Le Saint-Père a aussi pensé au Soudan du sud. Le Souverain pontife a exhorté tous les chrétiens et non chrétiens à prier ce jour-là pour ces deux pays.
Vu de RDC, comment ne pas accueillir favorablement l’appel du Pape François ? Comment ne pas s’empêcher de mettre en parallèle les initiatives du Clergé et des Laïcs kinois faites de marches avec l’invitation à la prière lancée par le chef de l’Eglise catholique romaine ?
Très majoritairement chrétiens, et plus globalement croyants, les Congolais savent que la prière est le tout premier canal de communication avec Dieu. C’est par celle-ci par exemple que tout croyant implore la grâce divine.
En l’occurrence, face aux velléités de violences à travers le pays et au schéma du chaos, il n’y a pas antidote plus approprié que la prière. Du haut de sa sainteté, le Souverain pontife connait l’importance cardinale de la prière. C’est l’arme la plus puissante pour tout chrétien.
Le Pape aurait voulu rappeler aux uns et aux autres l’importance cardinale, mieux primordiale de la prière en cas de tension ou d’incertitude qu’il ne s’y serait pas pris autrement. Des solutions obtenues par la violence sont de fausses solutions, a souligné le Saint-Père.
Quand on voit l’état des pays comme l’Irak, la Syrie, la Libye on appréhende la portée du credo papal. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il va sans dire que la logique de confrontation en cours fait courir au pays le risque d’implosion. Ce qui ne serait dans l’intérêt de personne. En tout cas pas dans celui de la RDC et des Congolais.
C’est pourquoi, le pays légal ainsi que toutes les forces vives devraient faire leur la recommandation du Pape. José NAWEJ

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique. De fait, le Très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Sécurité d’abord !

La correspondance estampillée "Hôtel de ville" est tombée hier comme un couperet pour les uns et un ouf de soulagement pour les autres. C’est selon. Trêve de meeting à Kinshasa pour les candidats (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting