Un an de deuil !
vendredi 2 février 2018

De son vivant, Etienne Tshisekedi était l’opposant congolais de tous les superlatifs. Mieux, il était le combattant suprême. Ses partisans ont même été jusqu’à l’appeler "Lider Maximo" en empruntant le sobriquet du chef historique de la révolution cubaine, Fidel Castro.
Voilà que mort, la dépouille du leader de l’UDPS devient aussi celle de tous les superlatifs. Un an au funérarium ! Mécaniquement, 365 jours sans inhumation. Donc un an de deuil.
Un record post-hum battu bien malgré lui par cet opposant hors- pair. Un exploit outre-tombe qui n’a pour triste mérite que de troubler le repos éternel de celui qui a, pendant une bonne partie de sa vie, combattu le bon combat.
Ce n’est malheureusement pas fini. Car, en Afrique et plus particulièrement en RDC, la fin du deuil n’est envisageable qu’après l’enterrement. Or, en ce jour où le corps sans vie d’Etienne Tshisekedi totalise un an, la perspective des funérailles relève encore-hélas - d’une hypothèse d’école.
Comme si le temps extraordinairement long passé dans un funérarium en Belgique n’avait pas eu raison des calculs des uns et des réticences des autres. Si les protagonistes qui sont la famille biologique, l’UDPS et le Gouvernement ne mettent pas, chacun, un peu d’eau dans leur vin, pas sûr que les obsèques du chef de l’opposition zaïro-congolaise soient à l’ordre du jour. Ce qui n’est à l’honneur de personne.
Pis, le feuilleton " dépouille de Tshisekedi " constitue un pied de nez aux coutumes et traditions africaines. Rechigner à créer les conditions d’inhumation digne pour un baobab que fut Tshisekedi

Un scrutin synonyme d’auto-prise en charge
lundi 31 décembre 2018

Les Congolais ont bel et bien voté hier dimanche 30 décembre. La tenue du scrutin constitue en elle-même un exploit. Car, ces élections ont été (...)
lire la suite
A Tshibala ce qui lui revient
vendredi 28 décembre 2018

Dans deux jours, les élections. Enfin ! Un épilogue qui fut long à se dessiner. Que de pesanteurs ! Que d’hypothèques ! Que de paris non tenus ! (...)
lire la suite
Conjurer le spectre du chaos
jeudi 27 décembre 2018

Entre la CENI et certaines parties prenantes- directes et indirectes- au processus électoral, ça vole bas .Très bas même. De mauvais augure à (...)
lire la suite
D’Etsou à Ambongo en passant par Monsengwo
mercredi 26 décembre 2018

Lâché par le Cardinal Frédéric Etsou à l’occasion des élections de 2006, le concept " vérité des urnes" n’a pas pris la moindre ride depuis. Lors de la (...)
lire la suite
Entre anxiété et…espérance
lundi 24 décembre 2018

Des fêtes de fin d’année pas comme les autres que celles que s’apprête à passer les Congolais. Et pour cause, la séquence festive est comme parasitée (...)
lire la suite
Raisons techniques contre motivations politiques
vendredi 21 décembre 2018

Un report d’une semaine. C’est à la fois peu et beaucoup. Peu, si l’on considère cet ajournement d’Un strict point de vue technique. De fait, le Très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Sécurité d’abord !

La correspondance estampillée "Hôtel de ville" est tombée hier comme un couperet pour les uns et un ouf de soulagement pour les autres. C’est selon. Trêve de meeting à Kinshasa pour les candidats (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting