AVEC L’APPUI DE L’ONUFEMMES
La première édition du café-genre 2018 se tiendra à Goma
mercredi 13 décembre 2017

Le 1er café-genre 2018 sera organisé en février prochain, à Goma, la ville volcanique, lors du festival Amani. C’est l’annonce faite par Awa Seck, la représentante de l’ONUFEMMES en RDC qui s’exprimait lors de la 5ème Edition de cette rencontre tenue le vendredi au Centre d’événement Roméo Golf à Kinshasa.

Cette édition était consacrée à évaluer les recommandations de quatre dernières éditions et projeter l’avenir. Cette initiative de l’ONUFEMMES pour la promotion de l’égalité des sexes, permet à la gente féminine de réfléchir et de participer ensemble à la promotion de cette question cruciale.
D’après Awa Seck, plusieurs recommandations ont connu une mise en œuvre. « Il y aura une rencontre au début de l’année prochaine pour statuer sur le calendrier annuel, les thématiques et les intervenants de ces rencontres », a-t-elle signalé.
Réagissant à la question sur les propositions des femmes lors de la révision de la Loi électorale, Awa Seck a reconnu que cette loi pose énormément des problèmes. « Toutefois, nous sommes tous engagés et nous continuons le combat et les discussions, même quand les propositions des femmes ne seront pas retenues, ce n’est pas un combat perdu. Restons positives », a déclaré la patronne de l’ONUFEMMES en RDC.
S’adressant aux chercheuses de l’Ong la Pépinière qui ont réalisé cinq grandes enquêtes (notamment sur les réalités de vie des filles défavorisées à Kinshasa, l’analyse économique de ses filles ainsi que l’autonomisation des femmes et jeunes filles par une approche innovante), Awa Ndiaye a salué leur engagement et leur détermination à aller de l’avant.
Elle a pris bonne note de leur requête consistant à trouver une adresse physique pour le projet Pépinière qui touche à sa fin. Ces jeunes filles comptent le pérenniser. Ces filles qui étaient au début du projet pas instruites, sont aujourd’hui valorisées, après avoir suivi quelques formations qui leur ont permis de réaliser ces enquêtes.
La ministre du Genre, Famille et Enfant a encouragé les femmes à poursuivre avec la lutte pour l’égalité des sexes en RDC. Pour Chantal Safou, les défis sont énormes. « Restons positives, tenons nous la main dans la main et nous y arriverons », a-t-elle soutenu. Elle a enfin procédé à la remise de certificat d’appréciation aux intervenants de la 4ème édition. Mathy MUSAU

Combien pour les humanitaires ? Et pour le peuple ?
mercredi 18 avril 2018

Place désormais aux chiffres justes. Et pour cause ! Suivons cette chronologie pour comprendre comment est née la crise humanitaire congolaise. (...)
lire la suite
Double nationalité : un sénateur honoraire fustige la violation de la Constitution
mercredi 18 avril 2018

La question relative à la double nationalité suscite une vague de réactions au sein de la classe politique. Interpellé par ce sujet sensible, le (...)
lire la suite
Machine à voter : la Cenco propose la certification par des experts nationaux et internationaux
lundi 16 avril 2018

* Par ailleurs, elle redoute la montée des tensions identitaires à la suite du débat sur la double nationalité. A l’approche des élections, les (...)
lire la suite
Les enfants de l’école coranique apportent du sourire aux orphelins kinois
lundi 16 avril 2018

Un jour de joie. Un jour de partage. Le samedi 7 avril 2018 restera à jamais gravé dans la mémoire des orphelins kinois qui, grâce aux enfants de (...)
lire la suite
Le Code minier (suite)
vendredi 13 avril 2018

Article 165 al. 4, 5 et 8 : Du renouvellement de l’Autorisation d’exploitation de carrières permanente ou temporaire L’étude du document technique (...)
lire la suite
La compassion de la femme vertueuse assure le développement socioéconomique
vendredi 13 avril 2018

(Par l’évangéliste Colin NZOLANTIMA) Alors que le mois dédié aux femmes s’est terminé, il est important que nous fassions le bilan en fonction des (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting