LE RETRAIT DE SA QUESTION ORALE ADRESSEE AU MINISTRE DES ITPR ETANT JUGE PERTINENT
Le geste de Serge Mayamba salué
vendredi 17 novembre 2017

Le député national Serge Mayamba Massaka est un élu responsable. Républicain même. Le fait est rare pour être souligné. Selon des sources à l’Assemblée nationale, l’élu de la Tshangu aurait déposé début novembre au Bureau de l’Assemblée nationale, une question orale avec débat qu’il a adressée au ministre des Infrastructures, travaux publics et Reconstruction, Thomas Luhaka.

Toujours d’après les mêmes sources, aussi tôt que Serge Mayamba est entré en possession du rapport d’activités pour le 1er semestre 2017 du ministère des ITPR, et ayant constaté que le document contenait les réponses à ses préoccupations, il a vite fait de retirer ladite question orale avec débat. Un geste salué par nombre de ses collègues députés nationaux.
Car on sait qu’au-delà de leur rôle de contrôle de l’action du gouvernement, beaucoup de députés profitent de la question orale avec débat pour régler des comptes aux membres du Gouvernement et autres mandataires publics. En bon républicain, cette grande figure du groupe parlementaire UDPS et Alliés sait que chaque minute qui passe compte. Et a donc refusé d’aller perdre du temps en engageant des débats à l’Hémicycle au sujet des préoccupations dont il a les réponses. Et surtout conscient de l’agenda chargé de la session budgétaire. Le député Serge Mayamba vient de donner là un bel exemple à certains de ses collègues de l’Assemblée nationale qui vont du chantage avec la question orale avec débat.
On rappelle que l’élu de la Tshangu va là où l’appelle l’intérêt de la nation. C’est ainsi qu’il a été parmi les défenseurs acharnés des Concertations nationales où il était rapporteur du groupe thématique "Décentralisation et renforcement de l’autorité de l’Etat".
En un mot comme en cent, En retirant sa question orale avec débat, le député Serge Mayamba aura agi en responsable surtout en ce moment où le temps n’est pas nécessairement l’allié du pays. Didier KEBONGO

Antonio Guterres et Moussa Faki Mahamat autour du 8 août à Kinshasa !
mercredi 18 juillet 2018

Confirmation est enfin faite hier à New York sur la visite un moment annulé ou reporté, à Kinshasa du duo Antonio Guterrès, secrétaire général de (...)
lire la suite
« Loi Mutinga » : les raisons de son extension aux chefs de corps constitués
mercredi 18 juillet 2018

Les anciens Présidents de la république élus, les anciens speakers de deux chambres du Parlement, auront droit à une retraite honorable. En tout cas, (...)
lire la suite
L’Assemblée nationale vote la loi Mutinga
mercredi 18 juillet 2018

* Toutefois, une commission mixte paritaire est prévue ce matin pour aplanir les divergences entre les deux Chambres du Parlement. La (...)
lire la suite
La présence du prévenu Edo Kashama s’est révélée à la prison de Makala aux heures de l’attaque
mercredi 18 juillet 2018

Les relevés téléphoniques fournis par les experts des compagnies de télécommunication renseignent que le prévenu Edo Kashama se trouvait aux environs (...)
lire la suite
Thambwe Mwamba a 48 heures pour faire son mea culpa, tonne l’UNPC
mercredi 18 juillet 2018

L’Union nationale de la presse du Congo est scandalisée par « les propos combien méprisants, irresponsables et irrespectueux » du Ministre de la (...)
lire la suite
« La participation des Etats au système du statut de Rome non seulement maintenue, mais aussi élargie »
mercredi 18 juillet 2018

17 juillet 1998 - 17 juillet 2018. Voici 20 ans depuis que la Communauté internationale a adopté le Statut de Rome, fondement juridique de la Cour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting