EN ABROGEANT L’ARRETE MINISTERIEL CREANT LE LOTISSEMENT DE SOCOPAO
Le ministre Lumeya rétablit l’ex-ONATRA dans ses droits
jeudi 16 novembre 2017

Happy end, en dépit du temps que le dossier aura pris. Le ministre des Affaires foncières, Me Lumeya-Dhu-Maleghi, a abrogé hier mercredi 15 novembre, les arrêtés ministériels de ses devanciers désaffectant le site de Socopao I, II et III dans la commune de Limete. Cette mesure rétablit, par ricochet, la Société commerciale des Transports et des ports (SCTP) ex-Onatra dans ses droits.

Fini la confusion dans le dossier de lotissement de l’extension Socopao, un site de près de cinq cent habitations. Le ministre Lumeya a signé un arrêté qui, a cassé les arrêtes ministériels n°1440/213 BIS/93 du 2 décembre 1993 portant création du lotissement dénommé extension Socopao I, II et III, comportant 483 parcelles de terre, destinées à usage résidentiel, situées dans la commune de Limete à Kinshasa ; n°00227/93 du 30 décembre 1993 portant désaffectation d’une bande de terre de 20 hectares, situées dans le domaine Onatra à Limete ; n°005/CAB/MIN/AFF.FONC/DC/OCE/2017 du 6 avril 2017 portant création de 968 parcelles à usage résidentiel du plan cadastral de la commune de Limete.

RECUL
La décision prise par le ministre Lumeya fera date. Car, elle apporte des corrections notamment sur la compétence de la désaffectation reconnue au seul ministre de l’Urbanisme et Habitat pour un bien foncier faisant partie du domaine public de l’Etat. Avec recul, le ministre qui avait pris l’arrêté de 1993 relatif à la création du lotissement dénommé extension Socopao, n’avait pas qualité de désaffecter les terrains appartenant à l’Onatra dès lors qu’il s’agit des espaces du domaine public de l’Etat. La même erreur aurait été commise par le ministre des Affaires foncières qui avait cru bon de créer des parcelles dans cet espace qui demeure un domaine public de l’Etat.
On rappelle que l’ex-ONATRA a vu ses sites squattés à plusieurs endroits de Kinshasa, s’ils ne sont pas carrément vendus à des particuliers. On cite notamment les maisons construites le long de la voie ferrée dans sa concession à Ndolo dans la commune de Barumbu. L’entreprise compte également un site spolié à Kingabwa, dans la commune de Limete. Didier KEBONGO

Les Ninjas de Pasteur Ntoumi tuent et prennent des otages à Luozi
jeudi 14 décembre 2017

L’insécurisé se porte bien à Luozi, dans la province de Kongo central. Des rebelles Ninjas de Pasteur Ntoumi ont tiré à bout portant sur un chef du (...)
lire la suite
Le Tribunal militaire prend en délibéré les mémoires uniques de la défense
jeudi 14 décembre 2017

Le débat sur la forme dans le procès des présumés miliciens du mouvement terroriste Kamwina Nsapu tend à sa fin. Après avoir arbitré, au cours de (...)
lire la suite
10 millions de dollars de Bruxelles pour les sinistrés du Kasaï
jeudi 14 décembre 2017

*Pam et Fao sont chargés de gérer ces fonds pour renforcer la sécurité alimenaire et nutritionnelle. L’Organisation des Nations Unies pour (...)
lire la suite
Kasaï : Samy Badibanga plaide pour une conférence internationale des donateurs
jeudi 14 décembre 2017

* Selon le Programme Alimentaire Mondiale, 250.000 enfants vont mourir si une aide alimentaire ne leur est pas apportée d’urgence Samy (...)
lire la suite
Henri Yav concrétise la libéralisation du secteur d’assurances en RDC
mercredi 13 décembre 2017

La libéralisation du secteur des assurances est désormais effective en RDC. La page du monopole vient d’être définitivement tournée. Le ministre des (...)
lire la suite
Des milices et des braconniers menacent les espèces sauvages
mercredi 13 décembre 2017

Les attaques contre les espèces sauvages prennent de l’ampleur en Afrique centrale. Elles sont perpétrées par des groupes armés étrangers, qui se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting