Dernière minute :
AU-DELA DE LA POLEMIQUE SUR L’ADHESION OU NON A L’APPEL DES MOUVEMENTS CITOYENS APPUYE PAR L’OPPOSITION RADICALE
Hier, Kinshasa a refusé de mourir
jeudi 16 novembre 2017

{{ Sans rentrer dans le débat politicien du genre «l'appel a été massivement, moyennement ou peu suivi», une chose est vraie : hier, hormis les bleu blancs qui étaient rares dans les rues de la capitale, la journée a été quasi normale. Les Kinois qui le voulaient ont vaqué à leurs occupations. On pouvait se déplacer d'un point à un autre dès le matin. Si l'objectif avait été de paralyser la ville, ce n'est pas gagné. C'est le moins que l'on puisse dire. Libre aux états-majors politiques de tirer les enseignements qu'ils veulent bien tirer. }}{{ ANALYSANT L'ECHEC DE LA VILLE-MORTE D'HIER}} La MP "salue la grande maturité du peuple congolais" La famille politique du chef de l'Etat se félicite de l'échec de la journée ville-morte décrétée hier mercredi 15 novembre par les mouvements citoyens, et soutenue par l'aile Limete du Rassemblement. Dans un communiqué lu à la presse, le porte-parole de la Majorité présidentielle, André-Alain Atundu Liongo, salue ce qu'il considère désormais comme "la grande maturité du peuple congolais face aux opérations téméraires et intempestives de ville-morte". "La Majorité présidentielle note avec satisfaction la grande maturité du peuple congolais face aux opérations téméraires et intempestives de ville-morte ", a déclare André -Alain Atundu. " La population congolaise, dans son ensemble, a superbement ignoré le mot d'ordre de ville- morte, lancée par certains activistes en mal d'inspiration dans le seul but de contrecarrer les initiatives du chef de l'État dans la normalisation de la situation politique de notre pays ", a- t- Il indiqué. Et donc, pour la famille politique du chef de l'Etat, les expériences du passé que constituent ces opérations de ville-morte, sont devenues "amères" pour les habitants de la capitale, qui "ont désormais compris la mauvaise foi et la supercherie de certains démocrates de façade". Ces derniers, selon Atundu, "veulent créer délibérément une confusion dans l'esprit des Congolais pour aboutir à un autre dialogue politique dans l'espoir d'accéder au pouvoir par des combinaisons mafieuses en dehors des élections". A l'occasion, la MP appelle tous les patriotes qui "partagent la passion du Congo avec le président Kabila à œuvrer résolument pour relever le défi national que constitue l'organisation des élections conformément au calendrier récemment publié par la CENI." Elle en appelle également au bon sens de la classe politique à privilégier l'intérêt supérieur de la nation tel que déterminé par la Constitution et l'Accord du 31 décembre 2016. Ci-contre, l'intégralité du communiqué de la Majorité présidentielle. {{Didier KEBONGO}}
Les propositions de lois G13 et Lutundula à l’ordre du jour
jeudi 1er octobre 2020

* Le Bureau convoque une plénière ce jeudi pour examiner l'avant-projet du calendrier de la session de septembre Enfin, la tension baisse entre le (...)
lire la suite
Le débat sur le budget 2021 en passe d’être sacrifié sur l’autel des enjeux liés à 2023
mercredi 30 septembre 2020

Pile deux semaines passées, depuis l'ouverture le 15 septembre, de la deuxième session ordinaire du Parlement. Aucune plénière n'a été convoquée dans (...)
lire la suite
Delly Sesanga à Mabunda : « L’inscription d’une loi à l’agenda de l’Assemblée nationale n’est pas une faveur »
mardi 29 septembre 2020

* Les signataires de l’appel du 11 juillet insistent pour mettre à profit la session parlementaire de septembre afin d’engager les réformes (...)
lire la suite
Le silence des églises suscite des interrogations
lundi 28 septembre 2020

La controverse autour des Ordonnances du Président Félix Tshisekedi, signées en date du 17 juillet dernier, est loin et même très loin de finir. Bien (...)
lire la suite
Sylvestre Ilunga Ilunkamba appelle à la maximisation des ressources publiques
vendredi 25 septembre 2020

* Le chef du Gouvernement promet de soutenir la diversification et la digitalisation des recettes publiques, de même que l'installation des (...)
lire la suite
Félix-Antoine Tshisekedi embarrasse la Monusco
jeudi 24 septembre 2020

* "Il ne revient pas aux Casques bleus de s'adonner aux tâches de sécurisation du pays dévolues principalement aux FARDC", martèle régulièrement (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting