ASSEMBLEES ANNUELLES DU FMI
La France salue les efforts réalisés par la RDC sur le plan économique
vendredi 13 octobre 2017

Pas un instant de répit pour la délégation rd-congolaise présente aux Assemblées annuelles du FMI et de la BM à Washington DC, aux Etats-Unis. L’équipe conduite par Henri Yav Mulang a fait l’objet, avant même l’ouverture des travaux, de plusieurs sollicitations dès son arrivée au pays de l’Oncle Sam. Avec l’administrateur de la France au FMI et à la BM, il a été question de faire le point sur l’évolution économico-politique de la RDC. Pierre Duquesne a salué les efforts réalisés dans ce domaine.

Le ministre des Finances et sa suite ont échangé le mardi 9 octobre dernier avec l’administrateur de la France au FMI et à la BM, Pierre Duquesne. Au centre de leur entretien, les dernières évolutions de la situation économique, financière et politique de la RDC.
Sur le plan économique, l’administrateur de la France auprès du FMI et de la BM a salué les efforts réalisés par la RDC. Notamment la maîtrise de la situation inquiétante, observée sur le marché entre mai et juillet 2017, une manière de résorber l’excèdent de liquidité et le déficit des finances publiques
Il en est de même des efforts consistant à accroître la mobilisation des recettes par la lutte contre la fraude, la corruption et la contrebande douanière aux différents postes douaniers du pays.
Le ministre des Finances, Henri Yav Mulang, et les autres membres de sa délégation ont eu des réunions techniques, respectivement avec le Directeur du Département Afrique du FMI, Abede Aemro Selassie, et le chef de mission de cette institution financière internationale pour la RDC, Mario Zamacrozy.
Le Chef de la délégation rd-congolaise a présenté également à ses hôtes l’évolution récente de la situation économique et financière de la RDC dans toutes ses composantes, particulièrement au niveau des indicateurs macroéconomiques. Ce qui va permettre de stabiliser et d’assurer la relance de la production, afin de booster l’économie du pays.
L’homme d’Etat congolais a aussi évoqué la question de la réforme du système fiscal congolais. Ce nouveau chantier est initié par le gouvernement pour donner à l’Etat les moyens de sa politique et assainir le climat des affaires.
Le FMI et la délégation congolaise se sont fixé rendez-vous à Kinshasa avant la fin de l’année pour des consultations au titre de l’article 4. Cette étape préalable s’inscrit dans la dynamique de donner à la RDC tous les atouts nécessaires pour lui faire bénéficier des appuis du FMI à la balance de paiement et pour obtenir du soutien d’autres bailleurs multilatéraux au financement des projets de développement.
Avant l’ouverture des travaux, le patron des Finances a tenu une séance de briefing avec les administrateurs de la RDC au FMI et à la Banque Mondiale, respectivement sur les enjeux de ces assemblées annuelles.
Le ministre Henri Yav Mulang conduit, depuis le samedi 7 octobre dernier, une forte délégation congolaise à ce grand rendez-vous annuel. Cette équipe est constituée d’experts de la présidence de la République, de la Banque Centrale du Congo, avec à leur tête, le Gouverneur Déogracias Mutombo Mwana Nyembo, de la Direction Générale pour la Gestion de la dette publique (DGDP).
Il convient de noter enfin la présence des délégués des services connexes et cellules chargées des réformes, suivi et exécution des projets financés par les institutions de Bretton Woods, notamment la Banque Mondiale. Dina BUHAKE

Les assurances de Bruno Tshibala
vendredi 20 octobre 2017

* « Mon Gouvernement fera tout son possible pour remplir toutes ses obligations en rapport avec l’organisation des prochaines élections telles que (...)
lire la suite
Bahati Lukwebo : « Mon pays est une opportunité incontournable pour les entrepreneurs Canadiens »
vendredi 20 octobre 2017

Lors de son intervention à la tribune de NATURALLIA, Modeste Bahati Lukwebo a fait un véritable marketing en faveur de la RDC. Notre pays possède (...)
lire la suite
La réforme dans les régies financières et établissements publics se concrétise
vendredi 20 octobre 2017

Au cœur de l’ambitieuse politique de réforme et de modernisation de l’Administration publique impulsée par le président de la République, le ministre (...)
lire la suite
Onze ONG redoutent des tensions après le flou sur la Tripartite
vendredi 20 octobre 2017

La Synergie des missions d’observation électorale (Symocel) est inquiète. Elle redoute des tensions qui pourraient surgir en République du Congo si (...)
lire la suite
Dans un nouveau livre, le Pr Kabuya Lumuna se penche sur la démocratie congolaise
vendredi 20 octobre 2017

Le prof Célestin Kabuya Lumuna vient d’enrichir la bibliothèque congolaise. Il apporte au public son récent ouvrage intitulé : « Réflexions sur la (...)
lire la suite
Le PANECO pour un dialogue constitutionnel en RDC
vendredi 20 octobre 2017

* S’adressant au Chef de l’Etat, Bernard Kayumba, président du parti, écrit : « En tant que Garant de la Constitution, lorsque cette dernière devient (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting