A L’ISSUE DU COLLOQUE SUR LES ENJEUX DE LA COOPERATION SINO-AFRICAINE EN RDC
Vivement un club de réflexion sur les questions liées à la mise en oeuvre des ODD
lundi 9 octobre 2017

Les travaux du Colloque sur les Enjeux de la Coopération sino-africaine en RDC, tenu du 5 au 6 octobre à Kinshasa et placé sous la supervision du ministre honoraire des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Raymond Tshibanda, ont accouché de sept grandes recommandations. Notamment la mise en place d’un club de réflexion sur les questions liées à la mise en oeuvre des Objectifs du développement durable (ODD) ainsi que la dimension culturelle du développement. Ce forum s’inscrit dans le cadre du Programme d’action sino-africain d’échanges et d’études conjointes du Comité de suivi du Sommet de Johannesburg du Forum de coopération sino-africain (FCSA) et de la programmation des activités du Centre culturel et artistique pour les pays de l’Afrique centrale qui sera construit à Kinshasa et qui abritera l’Institut national des arts (Ina).

Ce colloque a été une occasion où les Congolais se sont regardés dans les yeux et ont dressé le bilan de la coopération. Pour les participants, au nombre desquels d’éminentes personnalités, le développement d’un agenda compréhensif et cohérent de la coopération sino-congolaise nécessite aussi une série de réflexions approfondies et une coordination ainsi qu’une bonne planification. Durant les deux jours, il était question de changer la RD Congo. Le Congo que tous veulent et la manière d’y parvenir. Comment on va le faire ? Comment, dans une période de temps relativement courte, la Chine, un pays du tiers monde, est devenue une des puissances mondiales. La RDC doit changer de sentier et d’échelle. "Il n’y a pas une structure qui gère notre devenir, qui nous définit. Le Congo de demain c’est quoi ? Nous qui allons vers la construction de cette relation Chine-RDC, où sommes-nous ? Qui sommes-nous ? Posons-nous d’abord la question sur nous, et voir si nous sommes bien préparés, bien armés pour aller dans le dialogue avec la Chine et avec quels arguments", estime le Pr Kankwenda.
Au nombre de choses à accomplir par exemple, le Pr Mukoko Samba voit "l’amenagement de l’espace". "Il nous faut aménager l’espace. Reconnaissons que nous n’avons rien fait en plus de 50 ans d’indépendance. Nous avons maintenu le dispositif spatial que nous a légué le colonisateur. Il faut inventer des dispositifs de gestion et d’encadrement des populations...", indique-t-il. "Ce qui nous attend demain, c’est une explosion démographique, une explosion urbaine. Kinshasa sera la 12ème plus grande ville du monde dans moins de 20 ans, et si dans les 14 années qui nous restent dans l’échéance de 2030, on n’a pas préparé le Kinshasa de 2030 (12ème grande ville du monde), c’est une catastrophe qui se profile à l’horizon..."
Ce colloque sur les voies et moyens pour capitaliser le partenariat entre la Chine et la RDC dans la mise en oeuvre des objectifs du développement durable en valait la chandelle. Didier KEBONGO

Ci-dessous les recommandations du Colloque sur les enjeux de la coopération sino-africaine en RDC.

COMMUNIQUE FINAL DU COLLOQUE SUR LES ENJEUX DE LA COOPERATION SiNO-AFRICAINE EN RDC

11 s’est tenu, du Jeudi 5 au vendredi 6 octobre 2017, au Kempinski Hôtel Fleuve Congo à Kinshasa-Combe, le Colloque international sur les Enjeux de la coopération Sino-Africaine en R.D. Congo. Cette activité de la société civile pour l’approfondissement de la réflexion multidimensionnelle sur le partenariat stratégique Chine - RDC s’inscrit dans le cadre du Programme d’action sino-africain d’échanges et d’études conjointes du Comité de suivi du Sommet de Johannesburg du Forum de coopération sino-africain (FCSA) et de la programmation des activités du Centre Culturel et Artistique pour les pays de l’Afrique Centrale qui sera construit à Kinshasa et qui abritera l’Institut National des Arts (INA).

Le colloque sur les Enjeux de la Coopération Sino-Africaine en R.D.C. a été placé sous la supervision de S.E- Mr Raymond Tshibanda Ntunga Mulongo, Ministre Honoraire des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale.
D’éminentes personnalités ont rehaussé de leur présence et de leur participation les assises du colloque :
Son Excellence Monsieur le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionale ;
- Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire ;
- Son Excellence Monsieur Wang Tongqing, Ambassadeur de la République Populaire de Chine en RDC.
- Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur de la RDC en Chine ;
- Des Honorables Sénateurs et Députés ;
- Leurs Excellences Messieurs les Ministres de la Ville Province de Kinshasa en charge de la Fonction Publique, de la Culture et du Plan ;
- Monsieur le Chargé de Mission du Chef de l’Etat pour le suivi et la promotion du projet Grand Inga ;
- Des Responsables d’entreprises et d’institutions de l’enseignement supérieur et universitaire ;
Mais surtout des membres de la société civile ainsi que des personnalités venues de Kinshasa, de l’intérieur du pays, de l’Union Africaine et de l’Université du Michigan aux USA.
Le colloque s’est articulé sur quatre sessions en plus de la séance d’ouverture marquée par les discours de leurs Excellences Monsieur Raymond Tshibanda, Ministre Honoraire des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Monsieur Wang Tongqing, Ambassadeur de la République Populaire de Chine en R.D.C. et de Monsieur Moïse Ekanga, Secrétaire Exécutif du BCSP sino-congolais.
Les exposés et les discussions pendant les différentes sessions ont jeté un éclairage spécial sur la coopération sino-congolaise. Tout en reconnaissant l’exemplarité du partenariat de par la hauteur des investissements, l’engagement et le respect mutuel des parties, le colloque a exprimé les recommandations suivantes :
II est important que soit mis en place un comité de suivi par la mise en œuvre des recommandations issues de ces assises ;
Il est important et judicieux que soit mis en place, dans le prolongement de ce colloque, une sorte de club de réflexion sur les questions liées à la mise en oeuvre des ODD ainsi que, par ailleurs, la dimension culturelle du développement, notamment celle de la politique culturelle et de la diplomatie culturelle ;
II est important que soit mis en place également une rencontre annuelle similaire, alternativement en Chine et en RDC, concernant les questions de coopération gagnant-gagnant sur le développement durable et la promotion d’une culture innovante ainsi qu’une culture de la paix ;
La mise en œuvre, dans le cadre de la coopération sino-congolaise, d’un véritable événement culturel international à Kinshasa, par exemple la foire internationale de l’art et de l’artisanat contemporain congolais ou encore un Festival de cinéma ;
- La mise en place d’un centre culturel congolais de référence en Chine et d’un centre culturel chinois de référence à Kinshasa pour être, dans nos deux pays, le miroir de nos savoir-être, de nos savoir-vivre et de nos savoir-faire ; dans le même ordre d’idées, que la Chine qui est !e centre de classification des universités du monde assiste les universités congolaises à améliorer leur qualité avec, par exemple, la création de deux centres de l’Institut Confucius ;
- La nécessité d’accélérer la mise en œuvre des projets en cours et notamment la construction du Centre Culturel Régional et de l’Institut National des Arts, comme un centre d’excellence de la promotion de la diplomatie culturelle multidimensionnelle.
- Etant donné la faiblesse d’absorption des ressources financières mises à la disposition de la RDC et l’absence d’études de faisabilité fiables, il est important que soit examinée, la mise en place des bureaux mixtes d’études chargés de projets importants et prioritaires notamment en matière d’investissements diversifiés.
Au terme des travaux, les organisateurs du colloque sont reconnaissants :
- A son Excellence Mr le Président de la République ;
- A son Excellence Mr le Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Régionale ;
- A leurs Excellences Mrs les Ambassadeurs de la République Populaire de Chine en RDC et de la RDC en Chine ;
- Au Programme d’Action sino-africain d’Echanges et d’Etudes conjointes du Comité de suivi du Sommet de Johannesburg du Forum de Coopération sino-africain ; Au Bureau de Coordination du Suivi et des Programmes Sino-Africain ;
- A l’Institut National des Arts (INA) et au Centre Culturel Le Mont des Arts.
Les organisateurs remercient enfin toutes les éminentes personnalités congolaises et chinoises (professeurs d’université, acteurs politiques et de la société civile) qui se sont impliqués pour la réussite de ces assises sur les Enjeux de la Coopération Sino-Africaine en RDC.
Fait à Kinshasa, le 6.10.2017

Kasaï : la LIZADEEL sollicite des vivres pour plus de 750.000 enfants en détresse
jeudi 19 octobre 2017

« Plus de 750.000 enfants souffrent de malnutrition sévère au Kasaï. Ils sont en instance de mourir par manque de nourriture », alerte la Ligue de la (...)
lire la suite
Routes de Kinshasa : le retour des pluies inquiète les usagers
mercredi 18 octobre 2017

(Un dossier de Orly-Darel NGIAMBUKULU, Zéphy VULA, Dina BUHAKE, Henock KUMBALI et Levi’s NZUZI, sous la coordination de Didier KEBONGO) Dans (...)
lire la suite
Le CNONGD et la LIFDED lancent un SOS pour les déplacés du Kasaï à Kikwit
lundi 16 octobre 2017

La situation difficile des déplacés du Kasaï à Kikwit a été au centre d’une rencontre entre la presse et le CNONGD vendredi 13 octobre dernier au siège (...)
lire la suite
Six rhinocéros noirs seront réintroduits au Tchad
vendredi 13 octobre 2017

Le Parc National de Zakouma, au Tchad, va bientôt recevoir six rhinocéros noirs pour la réintroduction d’une population fondatrice de cette espèce, (...)
lire la suite
Rutshuru : les « Mazembe », le NDC/R et les « Nyatura » s’affrontent à Bwito
vendredi 13 octobre 2017

* Sud-Kivu : ayant attaqué deux positions dans le Fizi, les « YAKUTUMBA » taillés en pièces par les Fardc, indique le porte-parole de l’Opération « (...)
lire la suite
Ratification de l’Accord de Paris : le ministre de l’Environnement s’explique ce matin face aux députés
jeudi 12 octobre 2017

Le ministre de l’Environnement est attendu ce matin pour rencontrer les préoccupations soulevées par les députés nationaux. Ami Ambatobe aura à se (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting