Où allons-nous ?
lundi 9 octobre 2017

Pas inhabituel de s’entendre demander dans une de nombreuses rues de Kinshasa, dans une grande surface, dans un bistrot… : " où allons-nous ? ". Une question en forme de litote.
Une interrogation qui charrie autant d’angoisse existentielle que d’inquiétude quant au lendemain. Bref, l’archétype de question que se pose un peuple en proie à l’incertitude.
Alors, bien malin celui qui peut répondre au fameux " Où allons-nous ? ". Il n’y a même pas de boule de cristal pour lire le futur -proche- de la RDC. A plus forte raison pour l’avenir plus ou moins lointain. Tant les paramètres de lecture ne sont pas au clair.
Comment savoir où nous allons si à trois mois de l’échéance fixée par et dans l’Accord de la Saint-Sylvestre les acteurs majeurs ne se sont même pas encore accordés sur le mode d’emploi du bréviaire sorti du Centre interdiocésain ? Pour les uns, le compromis du 31 décembre 2016 et son dérivé pratique qu’est l’Arrangement particulier sont déjà d’application. Cependant que les autres continuent à en appeler à l’application-intégrale- de ce même accord !.
Difficile de savoir où nous allons si la Constitution est mangée à toutes les sauces. Certains fondant leur maintien au pouvoir sur des articles de la Loi fondamentale. D’autres trouvant dans la même constitution des raisons de sanctionner le pouvoir en place avant les élections.
Pas facile non plus de prévoir l’avenir face à quantité d’hypothèques qui pèsent sur le processus électoral .Le Gouvernement dispose-t-il de suffisamment de moyens pour financer le cycle électoral dans le délai ? Vraie question par ces temps de vache maigre. Dans quelles proportions, les partenaires extérieurs peuvent-ils intervenir financièrement ? Pertinente comme interrogation au regard de la participation presqu’anecdotique de 2011.
Et quand on sait que dans cette Communauté internationale dominée par l’Occident, il est des dirigeants et des technostructures qui sont de plus en plus gagnés par une option extraconstitutionnelle ou anti -c’est selon- de la crise rd congolaise, il y a de quoi être inquiet quant à l’avenir. Ça nous ramène à la question très tendance : " Où allons-nous ? " José NAWEJ

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting