A LA VEILLE DES ASSISES SUR LA PAIX, LA RECONCILIATION ET LE DEVELOPPEMENT
Rémy Musungayi mobilise les Kanangais pour le succès du Forum
jeudi 14 septembre 2017

A la juste veille du Forum sur la paix et la réconciliation au Kasaï, Rémy Musungayi Bampale sort du bois. Pour la bonne cause. Intervenant sur la Radiotélé Chrétienne (média local), ce notable ouest-Kasaïen, doublé d’originaire de la ville de Kananga, a lancé un appel à mobilisation des Kanangais. Question, dit-il, de soutenir ces assises pour qu’elles débouchent sur une réconciliation sincère, gage d’une paix durable pour laquelle, ajoute-il, Raïs Joseph Kabila se dépense sans compter.

Pour renouer avec la paix, qui a toujours régné au centre du pays, le député honoraire Musungayi estime qu’il faut bannir à jamais les règlements de compte inutiles, en instrumentalisant la tragédie que vient de connaître l’espace Kasaï. Fin connaisseur de sa ville (Kananga) et de son hinterland, Rémy Musungayi fait spécialement allusion à tous ces chefs coutumiers manipulés, qui ont jeté et continuent à jeter de l’huile sur le feu, en causant du tort à leurs adversaires politiques. Pour ce digne fils du Kasaï Occidental, le succès du Forum devrait permettre la reprise du travail pour la reconstruction du grand Kasaï et de la RDC.

La paix, une nécessité
La restauration de la paix conditionne aussi l’enrôlement massif des électeurs en vue de préserver voire d’accroître le nombre de sièges, notamment à l’Assemblée nationale.
Enfin, le retour à la normale facilite la rentrée scolaire pour lequel le ministre honoraire Musungayi félicite et encourage les autorités nationales et provinciales, ainsi que les parents et les élèves.
Ayant l’enseignement dans son ADN, le professeur-promoteur Musungayi promet aux écoles qu’il patronne, dans la collectivité Lubi-a-Mpata, la reconstitution des stocks de fournitures scolaires, pillées pendant les tristes événements.
Pour rappel, Rémy Musungayi a payé le plus fort tribut lors des violences dans le Kasaï, puisqu’il a perdu son propre cousin, victime de la politique de la terre brûlée, initiée par ceux qui voulaient réduire au silence certains originaires de la ville de Kananga. FDA

Henri Yav installe un comité consultatif
vendredi 17 novembre 2017

*La mise en place de ce comité constitue un signal fort envoyé en direction des investisseurs et des Partenaires internationaux sur la (...)
lire la suite
La Société civile pour le renforcement du contrôle budgétaire
vendredi 17 novembre 2017

Des organisations de la société civile viennent de rendre public le rapport de contrôle citoyen sur l’analyse de l’exécution de la loi des finances (...)
lire la suite
Le geste de Serge Mayamba salué
vendredi 17 novembre 2017

Le député national Serge Mayamba Massaka est un élu responsable. Républicain même. Le fait est rare pour être souligné. Selon des sources à l’Assemblée (...)
lire la suite
Sénat : Martin Kabwelulu en difficulté
vendredi 17 novembre 2017

Il a arpenté hier les couloirs de la salle ces Conférences internationales, où se tiennent les plénières du Sénat. Lui, c’est Martin Kabwelulu, (...)
lire la suite
Le processus électoral au centre des discussions entre Aubin Minaku et des diplomates occidentaux
vendredi 17 novembre 2017

Les élections en RDC avec les différentes étapes contenues dans le calendrier électoral publié par la CENI ont été hier au cœur des échanges entre le (...)
lire la suite
L’UE préoccupée par les déclarations de certains responsables militaires et civils
vendredi 17 novembre 2017

* Les 27 exhortent, par ailleurs, les organisateurs des manifestations à adopter une attitude non-violente La Délégation de l’Union européenneà (...)
lire la suite
FORUM DES AS
editorial

Et si les Kinois décrétaient la mort de la "Ville morte " ?

Bye bye " ville morte " et bienvenue à l’évaluation. Un exercice vieux de plus d’un quart de siècle. Succès, échec. Mot d’ordre suivi massivement, appel ignoré ou rejeté. A chaque chapelle son verdict. (...)

lire la suite

Annonces
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting