Gare aux " solutions clé en main " !
mercredi 13 septembre 2017

Le "dossier RDC" sera à l’affiche de la 72ème session de l’Assemblée générale de l’ONU. Avec en prime, l’évaluation de la mise en œuvre de l’Accord du 31 décembre 2016 et du processus électoral.
A Kinshasa, c’est le branle-bas de combat dans les états-majors politiques. Chaque loge y va de son pronostic. Normal, dans un pays où chaque camp voit midi devant sa porte !
Certes, nul ne peut minimiser, et encore moins ignorer le rôle central que jouent les Nations-Unies dans la gestion des crises. Prévention comme règlement. Pour être une sacrée cliente de l’ONU dès le seuil de son indépendance jusqu’à ce jour, la RDC est particulièrement bien placée pour le savoir.
Force est, cependant, de constater que des solutions clé en mains frappées du sceau de la "communauté internationale", sont difficilement solubles dans nombre de conflits internes. Il s’agit, dans la plupart des cas, des réponses conjoncturelles, surtout réductrices et même un tantinet simplistes à des questions plutôt complexes.
Les exemples abondent. La Syrie, La Libye, le Soudan du sud… A l’évidence, au fil du temps, on se rend bien compte qu’il ne suffit pas de "dégager" le dictateur Bachar Al Assad pour que tout aille comme sur des roulettes en Syrie.
De la même manière que les opinions publiques africaines réalisent que l’après-Kadhafi ne rime pas avec démocratie. Pis, la Libye libérée est menacée de liquéfaction ! Qui soutiendrait, cinq ans après l’indépendance du Soudan du sud, que les populations "débarrassées" de l’emprise du Nord arabo-musulman vivent mieux ?
Pas donc sûr qu’un schéma concocté de l’extérieur s’avère une solution pérenne à la crise rd congolaise. Ce scepticisme, nourri d’expériences d’ailleurs, devrait inciter les Congolais à privilégier des voies qui tiennent compte de vrais défis qu’à relever le pays.
José NAWEJ

Et si les Kinois décrétaient la mort de la "Ville morte " ?
vendredi 17 novembre 2017

Bye bye " ville morte " et bienvenue à l’évaluation. Un exercice vieux de plus d’un quart de siècle. Succès, échec. Mot d’ordre suivi massivement, appel (...)
lire la suite
Et si les Kinois décrétaient la mort de la "Ville morte " ?
jeudi 16 novembre 2017

Bye bye " ville morte " et bienvenue à l’évaluation. Un exercice vieux de plus d’un quart de siècle. Succès, échec. Mot d’ordre suivi massivement, appel (...)
lire la suite
Bon signe !
mardi 14 novembre 2017

L’avenue de l’Enseignement à Kasa-Vubu était en ébullition le week-end dernier. Pour cause, presque tous les partis politiques qui y sont situés (...)
lire la suite
L’après-gâchis
lundi 13 novembre 2017

En politique comme en sport, c’est le résultat qui dicte le commentaire. Ainsi, à moins de jouer au " qui perd gagne", la non qualification des (...)
lire la suite
Le compte à rebours a déjà commencé !
vendredi 10 novembre 2017

Dimanche 23 décembre…2018. Ça parait lointain. Un sursis pour les locataires hors bail à tous les niveaux du pouvoir rd congolais. Une éternité même (...)
lire la suite
D’accord, pas d’accord
jeudi 9 novembre 2017

Où l’on retrouve une classique des chamailleries politiciennes bien de chez nous. D’accord, pas d’accord. J’aime, j’aime pas. La publication du (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting