AFIN DE MIEUX ENTAMER LA PHASE DESTINEE A L’INVESTISSEMENT
La RDC redynamise le processus REDD+
mardi 12 septembre 2017

A travers son ministre de l’Environnement et du Développement durable, Amy Ambatobe, la RDC, tient à redynamiser le processus REDD+. C’est dans cette optique qu’une rencontre s’est tenue le week-end dernier, à Kinshasa, entre le patron de l’Environnement, les partenaires techniques et financiers, et la société civile environnementale, afin d’évaluer ensemble, le processus REDD+ et sa redynamisation dans le pays.

Selon le Coordonnateur de la CN-REDD, Rubin Rachidi, il s’agit, en clair, d’évaluer la première phase du processus, déjà entamé, de préparer et élaborer des perspectives d’avenir. " On entend mobiliser des ressources financières additionnelles, élaborer la requête pour le financement des activités de la Coordination nationale REDD et le plan d’action pour atteindre les objectifs fixés", a-t-il précisé.
Etant donné que la mise en place de la deuxième phase consacrée à l’investissement devra bientôt débuter, il était impérieux pour tous ces acteurs impliqués de relever les forces et déceler les faiblesses de la phase préparatoire dans le but de mieux entamer la seconde.
La RDC s’est engagée depuis 2009 dans le processus de réduction des émissions dues à la déforestation et la dégradation de la forêt.
Elle a déjà enregistré des avancées significatives entre autres, l’élaboration du plan d’investissement pour la forêt, et la création du Fonds national REDD+.
Les partenaires techniques et financiers se disent prêts à soutenir les efforts de la RDC pour l’aboutissement de ce processus.

LUTTE CONTRE LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE
Pour rappel, le REDD+ est une initiative internationale et transnationale lancée en 2008. Elle vise à lutter contre le réchauffement climatique, provoqué par les émissions de gaz à effet de serre, induites par la dégradation, destruction et la fragmentation des forêts.
Elle est coordonnée par l’ONU qui a mis en place le programme UN-REDD. S’appuyant sur des incitations financières, elle est indirectement liée au marché du carbone.
Le processus REDD est le résultat des négociations internationales sur le climat, qui propose de payer les efforts des pays forestiers tropicaux qui s’engagent notamment à réduire la déforestation et la dégradation des forêts sur leurs territoires. Aussi de gérer durablement leurs forêts, conserver leurs biodiversités et augmenter leurs stocks de carbone. Son objectif général est de contribuer à la lutte contre les changements climatiques et au développement durable des pays.
Pour ce faire, des objectifs spécifiques ont été fixés. Il s’agit entre autres de la réduction des émissions liées à la déforestation et à la dégradation des forêts sur la base d’un scénario de référence historique et ajustée aux circonstances nationales ; de la poursuite des efforts nationaux dans les domaines de la gestion forestière durable, de la conservation de la biodiversité et de l’accroissement des stocks de carbone. De même, la contribution à la promotion d’une économie verte et à la lutte contre la pauvreté. Fyfy Solange TANGAMU

Paiement des frais scolaires : des chefs d’établissements défient le gouverneur André Kimbuta
jeudi 21 septembre 2017

* Des élèves non en règle sont de plus en plus renvoyés dans certaines écoles. Certaines écoles de la capitale brandissent déjà les menaces de (...)
lire la suite
Des experts élaborent un plan national de prévention du VIH /SIDA
jeudi 21 septembre 2017

Le Fonds de nations unies pour la population (UNFPA) ne jure que par un investissement conséquent dans la prévention du VIH/SIDA en RDC. C’est dans (...)
lire la suite
Nécessité d’harmoniser les stratégies d’intervention
mercredi 20 septembre 2017

La coordination inter agence Kasaï s’est retrouvée à Kinshasa pour examiner la situation sécuritaire et humanitaire dans cette partie du pays, (...)
lire la suite
NSCC forme les OSC sur les stratégies de plaidoyer démocratique à la base
mercredi 20 septembre 2017

La Nouvelle société civile congolaise (NSCC) organise depuis hier mardi 19 septembre, au centre Liloba, dans la commune de Lemba, un atelier de (...)
lire la suite
Nord-Kivu : le CEPADHO s’inquiète des cas de kidnapping perpétrés à Rutshuru et Beni
mercredi 20 septembre 2017

Le Centre d’Etude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme(CEPADHO) se dit préoccupé des nouveaux cas de kidnapping (...)
lire la suite
Nadine Toko a choisi de cirer les chaussures pour nourrir sa famille
lundi 18 septembre 2017

Une femme cireuse de chaussures dans les rues de Kinshasa ? Eh oui, Nadine Toko a décidé de sortir de sentiers battus. Pour nourrir sa famille et (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting