L’Eglise entre la foi et la présomption
mardi 12 septembre 2017

* « La foi véritable nous garde toujours dans l’action, le travail pour assujettir la terre, la transformer pour l’intérêt communautaire ».

(Par l’Evangéliste Colin NZOLANTIMA)

Les nombreuses formations sur le leadership et le management, apprennent aux participants la nécessite d’avoir une attitude positive pour réussir. Le moi, l’ego de l’homme est mis en avant. C’est l’homme qui décide. Dieu résiste aux orgueilleux et fait grâce aux humbles.

LA PRESOMPTION est l’orgueil, la conviction personnelle, la pensée positive. Ce que je pense est ce qui est important. Plusieurs messages exploitent les désirs des hommes, suscitent l’orgueil. La présomption est liée aux différents slogans et devises de plusieurs associations ou nations et qui ne sont (presque) jamais respectes par leurs initiateurs.
Nous recherchons et aspirons tous au bonheur, à une vraie prospérité pour nous, nos familles, nos nations. Dans nos salutations, "BONJOUR" consiste à un souhait d’une bonne journée. Il y a ceux qui préfèrent "SHALOOM" (que la paix de Dieu soit avec vous). Ce ne sont que des désirs qui, souvent, ne se réalisent pas, car nous ne marchons pas en conformité à la parole de Dieu.
LA FOI : Romain 10.17 "Ainsi La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ ".
Jésus est le pain de vie, il est la parole faite chair. Si nous croyons en lui, nous recevrons ses instructions.
Josué 1.8 nous dit " Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche, médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras "

LES DEUX SOURCES DE LA FOI

1. Le LOGOS, la Parole écrite de Dieu (la Bible). Nous devons connaître tous les commandements de Dieu. C’est ainsi, après les miracles de Genèse a Exode 18, ou Dieu nous parle de tous les miracles : la création, la sortie d’Egypte et la traversée du désert, avant d’entrer dans la terre promise. Il n’y a pas de livres cachés, comme certains le pourraient le croire. La seule obéissance vous permet de vivre des merveilles de Dieu.
A partir d’Exode 19 jusqu’au livre de Deutéronome, Dieu donne des instructions pour la transformation de la société et le bien-être du peuple. Les miracles seront les conséquences de l’obéissance.
Il ne s’agit pas de confesser le bonheur, la richesse, la prospérité, l’abondance … Car, cela nous sera acquis dans l’obéissance.

LES BENEDICTIONS ET LES MALEDICTIONS

Deutéronome 28 nous résume les conditions de bénédictions et de malédiction. 14 versets de bénédiction et 54 de malédiction.
La bénédiction est automatique dans la vie d’une personne, d’une famille, d’une nation qui vit dans l’obéissance. Comme aussi la malédiction en cas de désobéissance.
La connaissance de la parole et des lois de Dieu, permet une bonne introspection de notre société.
Selon Eli dans 1 Rois 18, le peuple avec Achab invoquait le dieu Baal et pratiquait toute sorte de péché et d’abomination. La famine et la sècheresse ont sévi le pays à cause du comportement des responsables et du peuple. Après avoir dénoncé le péché, Eli a ramené le peuple dans l’unité et la repentance.

2. le RHEMA : la révélation spécifique de Dieu.
Dieu donne des instructions particulières. C’est dans le moment d’intimité personnelle par la prière que Dieu donnera de grandes révélations.
Ainsi, nous devons toujours faire l’introspection et l’analyse de notre environnement avant de prier et de faire des confessions ou de citer les passages bibliques. Proverbes 28.9 "Celui qui détourne son oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination".
La vraie foi commence quand Jésus Christ devient le Seigneur de notre vie et que nous nous détournons de nos mauvaises voies.

LA CONSEQUENCE DE LA DESOBEISSANCE

Le monde vit dans le chaos. Le rejet de Dieu se retrouve dans toutes les nations. Les décisions évoquées sont constamment à l’encontre de la parole de Dieu.
La désobéissance est constante. Mais, l’Eglise n’aide pas les nations à la vraie repentance. Elle "prophétise" pour faire plaisir aux hommes et aux autorités comme l’ont fait les prophètes devant les rois Achab et Josaphat.
Seul Michée a annoncé les instructions de Dieu et prédit la mort du roi Achab. Malgré cet avertissement, personne n’y a pris garde et le roi a péri pendant la bataille.

L’INEFFICACITE DE LA PRESOMPTION FACE AUX EPREUVES

Avoir une pensée positive ou être optimiste ne résout pas le problème. La misère sévit au milieu du peuple, mais aucune analyse profonde des causes de ces calamites n’est pas perceptible. Les Etats-Unis et plusieurs îles sont frappés par des tempêtes, des ouragans (IRMA ET Jose), la destruction des villes et des contrées, avec des coûts de plusieurs milliards de USD.
Plusieurs communautés religieuses sont allées prier avec des autorités de leurs nations pour demander la protection de Dieu. C’est bien de prier, mais, la prière doit être précédée de la repentance et de la renonciation des actes contraires aux commandements de Dieu. Des abominations ont été plébiscitées en valeur.
Les détournements, la corruption, les fraudes et les évasions fiscales… sont encouragés et protégés par les différentes lois votées dans les différents parlements. Dennys Peacok, professeur d’économie et de sciences politiques, a relevé que dans plusieurs pays, comme aux Etats-Unis, les riches ne paient pas ou presque pas d’impôts, car ils sont conseillés par de grands avocats pour bénéficier des avantages fiscaux.
Les pauvres, eux, sont exonérés des impôts ; c’est la classe moyenne qui supporte tout le fardeau des impôts. Dans d’autres pays, une partie du chiffre d’affaires pouvait être utilisée (pour la corruption) pour acquérir des parts de marchés dans certains pays, et fiscalement déductible.

LA DEMOCRATIE ET LA FOI
La démocratie étant considérée comme le principe de la majorité. Nous vous rappelons qu’a l’apogée de l’empire grec, la moitié de la population était esclave et n’avait donc pas le droit de voter. Les femmes étaient des sous hommes ; seules les personnes ayant un certain patrimoine (peu importe la manière de leur acquisition) était éligible, soit environ 10% de la population.
De nos jours, 60% de la population mondiale sont constitués d’analphabètes. Il faudrait avoir beaucoup d’argent pour être accepté et être élu. C’est ainsi que nous assistons à plusieurs scandales des autorités politiques, économiques et religieuses.
Le vice-président Sendec a démissionné en Uruguay à cause des scandales. Au Brésil, le dossier de Petrobas éclabousse plusieurs autorités politico-administratives ; la situation en Corée du Sud…
Une majorité, du fait des moyens financiers, est élue, souvent, avec des projets non conformes à la parole de Dieu, mais satisfaisant les désirs de la population ; le collège ecclésiastique suscitant des appels de fonds pour des désirs égoïstes ; des leaders économiques prévoyant de grandes concentrations et des licenciements massifs. Des promesses fallacieuses et utopiques sont proposées à une population crédule.
La question que nous devrions nous poser : pourquoi toutes ces attitudes positives ne nous ont jamais épargnés des ouragans, de différents scandales, … ?

LA FOI VERITABLE DANS LE CHOIX DES LEADERS

Pour le choix des responsables dans tous les secteurs de la vie (religieux, économiques et politiques), la Bible nous recommande Deutéronome 1.3 : "Allez dans chacune de vos tribus, choisissez des hommes sages, intelligents et de bonnes réputations".
Les moyens financiers ne sont pas repris dans les critères de sélection et d’élection. Mais, il faudrait veiller sur la réputation basée sur les valeurs éthiques, l’intégrité la bonté, l’humilité…, la sagesse, l’intelligence (cette capacité d’intégrer, la compréhension d’un problème aux principes de Dieu et en formuler une solution pour l’intérêt collectif.)
Cette formule biblique épargnerait des nations, les entreprises, et les églises de la dilapidation inutile des ressources financières. Les différentes tonnes de papiers et affiches qui sont détruites ou recyclées à la fin des campagnes électorales, publicitaires et évangéliques.
Et pourtant, tous ces fonds pouvaient contribuer à améliorer le bien-être de la population, le secteur agricole, les conditions sanitaires dans les hôpitaux, le système éducatif, … d’une nation.
Nos différentes communautés, si elles ont effectivement le souci de leurs membres, devraient d’abord penser à affecter leurs revenus dans des besoins prioritaires et non dans les désirs.

LA CENI ET SON PROJET DE REVISION DU PROCESSUS ELECTORAL
Le président de la CENI, Corneille Naanga, a préconisé la possibilité de la révision du processus électoral suite aux arguments pertinents qu’il a avancés.
Nous l’encouragerons à recourir à ce principe biblique qui lui ferait gagner du temps et de l’argent.
En effet, le choix de différents candidats relèverait des compétences et des appréciations des membres de la communauté (tribu ou ethnie). Ces candidats seraient plus redevables envers leurs entités de base. Ainsi, il pourrait respecter son calendrier électoral.

LA FOI DANS NOS ACTIONS SOCIALES
La foi consiste à appliquer les lois de Dieu pour améliorer son environnement. A titre d’exemple, Exode 19 donne les conditions de prospérité d’une nation (un peuple des sacrificateurs, c’est-à-dire tout le monde doit garder les commandements de Dieu).
Cette foi a permis aux premiers disciples de partager le pain sans qu’il y ait des démunis ou indigents au milieu d’eux (Actes 4.31-36). De nos jours, nos communautés ne s’en préoccupent plus. Nous gardons nos membres pendant plusieurs heures dans les réunions de prières depuis plusieurs années, mais leurs conditions sociales ne s’améliorent pas.
Le Japon n’a que 6% des chrétiens. La foi aux principes bibliques laissée par Merell Vories et le Général McArthur a contribué au développement industriel de ce pays.
En Afrique, la parole a été donnée depuis plus de deux siècles, avec autant d’églises (environ 150000), mais 30 des 40 pays les plus pauvres s’y retrouvent.

LES OPPORTUNITES DU SECTEUR AGRICOLE

Il y a eu la Foire agricole internationale avec des opportunités de soutenir les activités agricoles. Malheureusement, notre indifférence aux projets socioéconomiques nous permet de vivre avec la présomption, c’est-à-dire que Dieu pourvoira à nos besoins sans le travail. Ainsi, nous devenons tous des mendiants, individuellement comme collectivement.

CONCLUSION
La foi véritable nous garde toujours dans l’action, le travail pour assujettir la terre, la transformer pour l’intérêt communautaire. La présomption, ou la pensée positive, nous garde dans la dépendance et la pauvreté.

La gestion de la CITES confiée à l’ICCN
jeudi 14 septembre 2017

La signature de l’arrêté ministériel du ministre de l’Environnement et développement durable, Amy Ambatobe, vient changer la donne. Désormais, la (...)
lire la suite
Ifasic : les enseignants en grève, les étudiants déçus
mercredi 13 septembre 2017

Les enseignants de l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC), à l’instar des professeurs des universités (...)
lire la suite
L’Académie des experts organise une rencontre d’échanges axée sur les stratégies de réussite
mercredi 13 septembre 2017

L’Académie des experts, un centre de formation professionnelle, en partenariat avec l’Université du Cepromad, organise une rencontre d’échange et de (...)
lire la suite
La MOE-SYMOCEL pour la publication d’un calendrier électoral dans le plus bref délai
mardi 12 septembre 2017

La Mission d’observation electorale de la synergie des missions d’observation citoyenne du cadre permanent pour les elections (MOE-SYMOCEL) réclame (...)
lire la suite
L’Eglise entre la foi et la présomption
mardi 12 septembre 2017

* « La foi véritable nous garde toujours dans l’action, le travail pour assujettir la terre, la transformer pour l’intérêt communautaire ». (Par (...)
lire la suite
Goma : Un avion atterrit en catastrophe et sort de la piste
lundi 11 septembre 2017

Pas de perte en vies humaines lors du crash hier vers 11hoo, à Goma d’un avion de la compagnie SERVE AIR. Plus de peur que de mal donc pour (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting