Exétat : Ne pas oublier le Kasaï
lundi 19 juin 2017

Ce lundi 19 juin 2017 démarre l’examen d’Etat. Sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Sauf, bien entendu, dans plusieurs recoins de l’espace kasaïen.
En proie à la violence, les provinces du Kasaï ont vécu une avalanche d’exactions et d’exécutions. Pour sauver leurs peaux, hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux ont jugé utile de prendre la poudre d’escampette. Nombreux ont trouvé refuge dans la brousse, dans la jungle… et à l’étranger.
Contrainte à l’asile, la population de l’espace kasaïen a longtemps eu du mal à communier de nouveau à la vie nationale. Autant elle n’a pu prendre part à l’enrôlement en vue de prochaines élections, autant sa jeunesse - les finalistes des humanités - ne saurait participer à l’Exétat. Une épreuve pourtant qui consolide l’unité nationale.
Loin de jouer exclusivement le rôle d’instance d’évaluation, l’Examen d’Etat a pour vocation de fédérer la communauté d’élèves finalistes des humanités du pays. Et donc d’attiser la flamme de la cohésion nationale. La même épreuve se déroulant simultanément dans les quatre coins du pays depuis des décennies.
Quatre jours durant (du 19 au 22 juin en cours), les bleus et blancs en fin du cycle secondaire auront à résoudre leurs items dans les différents centres retenus. Mais, ceux du Kasaï n’auront pas tous ce privilège.
Le Gouvernement, piloté d’ailleurs par un fils de ce terroir, est appelé à mobiliser des moyens. Quitte à organiser, dans un délai raisonnable, cette épreuve dans cette zone en pleine pacification. Comme ce fut le cas lors de la guerre d’agression. L’unité et la cohésion nationale en valent le prix. La Rédaction

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting