ASSEMBLEE NATIONALE
Le président de la commission ERNT satisfait du travail de son équipe
jeudi 15 juin 2017

Le gros du travail des députés se fait au sein des commissions. Un travail technique qui consiste à préparer la matière qui sera abordée au cours de la plénière pour son adoption. A la fin de la session parlementaire de mars, le président de la commission Environnement, ressources naturelles et tourisme (ERNT) a dressé le bilan de ses activités.

Pour le député Kakwata, "c’est au niveau de la commission que nous nous attelons à tout vérifier pour produire un travail législatif digne de ce nom". En commission, le travail est presque le même que celui de la plénière. " C’est de la même façon que les plénières convoquent ou invitent les membres du Gouvernement, ou les mandataires publics que nous le faisons aussi en commission"
Et de poursuivre : "Aujourd’hui par exemple, vous nous avez trouvé en train d’auditionner un membre du Gouvernement. Nous avons réalisé un travail énorme au cours de cette session qui se clôture ce jour", a-t-il martelé.

SATISFACTION
"Notre bilan est satisfaisant". "Nous avons auditionné des membres du gouvernement. Nous avons examiné et adopté un projet de loi et une proposition de loi. Le travail n’étant pas encore terminé, ces textes devront figurer dans le calendrier de la session prochaine ", a indiqué le député Kakwata.
« A titre d’illustration, le ministre de l’Environnement est passé. Il a été auditionné sur la règlementation relative à la préservation de la biodiversité, sur la problématique de l’exploitation et traitement des déchets et par rapport au réchauffement climatique », a souligné l’élu de Kolwezi. « Il y a aussi, poursuit-il, le ministre du Tourisme qui est passé pour nous dresser l’état des lieux de son secteur dans notre pays. Le ministre de la Pêche et élevage est passé pour tabler sur la politique de la pêche préconisée dans son secteur avec le paradoxe des poissons qui meurent de vieillesse dans les rivières congolaises alors que le pays importe les poissons. Il devait en même temps nous fixer sur la législation dans ce secteur à ce jour. En réalité, la commission a auditionné en cette session plusieurs membres du gouvernement et mandataires publics ".

DIFFICULTES

En outre, le président de la commission ERNT a évoqué certaines difficultés pratiques auxquelles sa commission est confrontée face aux exigences et orientations données aux membres du gouvernement dans le cadre du contrôle.
"De fois, il y a des membres du gouvernement qui profitent de leur passage ici, pour demander une ligne de crédit pouvant leur permettre de faire leur travail suivant nos recommandations. Et vite, la réalité nous rattrape par rapport au budget tel que présenté", a-t-il laissé entendre.
Aux dires du député Kakwata, le pays est qualifié de scandale géologique. Mais les mines sont épuisables. Il a estimé qu’il faut déjà s’employer à la promotion de l’agriculture. Cela nécessite, l’alignement d’au moins 10 % d’une ligne de crédits alors qu’à ce jour nous n’en sommes qu’à 1 ou 2%. Par conséquent, la famine est là", constate-t-il.
D’après Patrick Kakwata, la commission a connu des difficultés techniques. Globalement, "nous sommes satisfaits du travail abattu pendant cette session. La particularité c’est que nous n’avions pas eu des commissions mixtes au cours de cette session, à l’exception du projet de loi modifiant le Code minier qui n’est pas encore examiné". Ce texte sera examiné par trois commissions, à savoir : PAJ, Ecofin-CB et ERNT", a-t-il conclu. Mathy Musau

Alexis Mutanda publie " Le Congo en quête d’un leadership politique de changement par des élections libres et démocratiques "
mardi 17 octobre 2017

L’Ingénieur civil électricien Alexis Mutanda Ngoyi Mwana dit " Mutax ", patron du quotidien " La Tempête des Tropiques ", était à l’honneur, vendredi (...)
lire la suite
Le sens d’un serment, la valeur de la parole donnée, la rupture du Pacte Républicain, la faillite d’une Nation et la puissance d’un peuple
mardi 17 octobre 2017

(Par Gilbert KIAKWAMA kia KIZIKI) Lettre Ouverte Concerne : Lorsqu’un peuple retire sa confiance à ses dirigeants, le changement est impérieux (...)
lire la suite
Kabange Numbi : "Seules 4 requêtes sur 37 adressées au Parlement ont reçu une suite favorable"
mardi 17 octobre 2017

* D’après le Procureur général de la République, "les immunités des parlementaires ne doivent pas les mettre toujours au dessus de la loi". La (...)
lire la suite
" Pas une prime, mais un défi pour mieux faire »", dixit Prof Ndolamb Ngokwey
mardi 17 octobre 2017

La République Démocratique du Congo a été élue, hier lundi 16 octobre 2017, membre du Conseil des Droits de l’Homme avec 151 voix sur 193 votants. (...)
lire la suite
La RDC signe une grande victoire à New York
mardi 17 octobre 2017

" Le monde entier - et pas seulement l’Afrique -vient de nous apporter un soutien significatif, la RDC va devoir mettre à contribution son (...)
lire la suite
64 % des Congolais, contre la « formule Transition sans Kabila » 
mardi 17 octobre 2017

Depuis quelques temps, une nébuleuse plate-forme se réclamant de l’opposition au pouvoir de Kinshasa a inauguré un débat, plutôt entretenu sur la (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting