Tâter le pouls de nos voisins
jeudi 8 juin 2017

Grand chelem diplomatique chez nos voisins bouclé par She Okitundu ! Par les temps qui courent, les neuf pays qui environnent la RDC valaient bien le marathon du chef de la diplomatie. Stratège hors pair, Napoléon Bonaparte écrivait avec beaucoup d’à-propos que " tout Etat fait la politique de sa géographie ".

En l’occurrence, la position physique du Congo-Kinshasa commande que le pays soit en bonne intelligence avec ses voisins. Tous ses voisins. Surtout que tous les pays n’ont pas forcément les mêmes intérêts. Ce qui, dans les relations entre Etats, est parfaitement normal.
Parlant de son pays, le Général de Gaulle disait que la France n’avait pas d’amis, uniquement des intérêts. Comme quoi, la loi de l’intérêt est la pierre angulaire des rapports entre Etats. Hier, aujourd’hui et, assurément, demain.
L’intérêt étant mouvant, il importe à la diplomatie d’ajuster à chaque fois les relations à l’aune de cette dynamique consubstantielle à la vie des Etats.
Ainsi, par exemple lorsque de l’Angola, il se chuchote quelque chose, il importe de tâter le pouls de ce voisin avec qui nous partageons près de 2000 kilomètres. Pas seulement. L’Angola est devenue, par la force des choses, la puissance régionale dans l’espace CIRGL.
Cette Angola-là est, sinon à la lisière des mutations, du moins à la veille d’un possible aggiornamento consécutif à l’avènement annoncé d’un nouveau Président. Ce n’est pas tout. Il n’y a pas que la RDC officielle qui ait des entrées au Palais présidentiel de Luanda. Ca fait beaucoup.
D’autre part, en tournant le regard à l’Est, on se rend compte que l’on n’a pas encore totalement soldé les comptes avec deux de nos voisins par qui nos malheurs sont arrivés plus d’une fois. Là aussi, la géographie impose une diplomatie tous azimuts. Surtout par ces temps teintés de flottement.
José NAWEJ

Vivement le parler vrai
vendredi 20 octobre 2017

Entre deux courses pour la survie quotidienne, des chiffres, des formules, des slogans… reviennent comme en écho dans les oreilles du Congolais. (...)
lire la suite
Le revers de la personnification des enjeux du pays
jeudi 19 octobre 2017

Une question qui ne devrait pas en être une, mais qui en devient une, contexte zaïro-congolais oblige : qui a été élu au Conseil onusien des droits (...)
lire la suite
Un congrès à enjeu planétaire
mercredi 18 octobre 2017

Au moins autant que celle des Etats-Unis, la politique intérieure chinoise intéresse le vaste monde. Aujourd’hui plus qu’hier. D’où, l’intérêt (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
vendredi 13 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
En attendant …Nikki Haley
jeudi 12 octobre 2017

Faudrait-il s’en formaliser, en pleurer ou… en rire ? « Juger, c’est refuser de comprendre » disait l’écrivain doublé d’académicien français, Jean (...)
lire la suite
Encore et toujours l’Est
mercredi 11 octobre 2017

Kinshasa n’est pas le Zaïre, aimait à dire Mobutu dans toutes les langues. Cette citation culte du Maréchal-Président n’avait pas que son côté (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting