Dernière minute :
EN VISITE A LA MAISON COMMUNALE DE KINSHASA
Inagosi s’imprègne de la situation des RD Congolais du Congo-Brazzaville
lundi 12 mai 2014

{{Connaître le combien de familles, femmes et d’enfants rd congolais expulsés du Congo-Brazzaville enregistrés jusqu'à ce jour dans les deux sites d'accueil, est la raison qui a mobilisé Geneviève Inagosi la ministre du Genre, famille et enfant à se rendre respectivement à la Maison communale de Kinshasa et l'ex stade 24 novembre. Pas seule. Geneviève Inagosi avait à ses côtés des responsables de l'ONU-femmes RDC, de l'UNFPA, du HCR et la ministre provinciale Thérèse Olengha.}} Mission costaud, pas pour faire un don d'un pain comme on a toujours vu, mais pour se rendre compte des conditions de vie déplorables des familles, femmes et enfants en vue d'apporter une réponse adéquate pour aider ces expulsés. Le bourgmestre de la commune de Kinshasa et les responsables rencontrés sur les lieux ont, preuves à l'appui, fourni les statistiques à la ministre du Genre. " Il y a des familles dont les parents ont vendu des parcelles, des femmes de troisième âge, femmes enceintes, les enfants qui ne retrouvent pas leurs parents… ", un tableau sombre de la situation des expulsés qui n'a pas laissé Geneviève Inagosi indifférente. En effet, la ministre du Genre s'est montrée plus préoccupée. Dans le souci de savoir un peu plus, elle a eu un entretien avec les médecins des cliniques ambulantes censés porter les premiers soins aux expulsés de Brazzaville. Geneviève Inagosi a aussi inspecté les dispensaires mobiles érigés pour la circonstance à travers les sites d'hébergement. C'est là qu'elle a été informée de la mort de deux personnes et de la naissance de douze bébés. Ce qui lui a amené à promettre de saisir le Gouvernement pour que la Croix-Rouge et autres services médicaux œuvrant dans les sites d'accueil d'expulsés du Congo-Brazzaville puissent avoir les moyens de parvenir à bien réussir leur mission. Le manque de bâches demeure un autre problème auquel les gestionnaires de deux sites sont confrontés. D'après Michel Ikua, assistant social à la commune de Kinshasa, " les enfants restent à la belle étoile même pendant les pluies ". Voilà pourquoi l'arrivée sur les lieux de ce membre du Gouvernement était pour lui une occasion de transmettre le message à qui de droit. Geneviève Inagosi a, quant à elle, pris les choses dans l'ensemble. Pour la ministre du Genre, " nous devons voir le sort de l'ensemble des 7.200 expulsés vivant sur le site ". A cette occasion, elle a promis la descente incessante d'une mission conjointe qui permettrait à chaque ministère de voir à quel niveau il devrait intervenir. Mais cela ne lui a pas empêché de regretter le fait que les expulsions dont les Rd congolais sont victimes au Congo-Brazzaville ne se font pas dans les conditions humaines. D'où son appel à des particuliers et hommes de bonne volonté à apporter, si nécessaire, de l’aide à ces compatriotes refugiés dans leur propre pays. {{Rachidi MABANDU}}
Le ministère de la Santé appelle la population au lavage régulier des mains
mardi 16 juillet 2019

Le ministère de la Santé Rd-congolais invite la population à respecter les mesures d'hygiène de base, afin d'éviter de contamination supplémentaire (...)
lire la suite
Le président de la Jica évalue les interventions nipponnes en RDC
lundi 15 juillet 2019

La ville de Yokohama, au Japon, s'apprête à accueillir, du 28 au 30 août prochain, la Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de (...)
lire la suite
L’Ape remet 24 brevets aux finalistes
lundi 15 juillet 2019

L'Agence pour la Promotion de l'Enseignement (APE) a procédé le week-end dernier, à la cérémonie de remise de brevets aux finalistes de la 4ème (...)
lire la suite
Pasteur contaminé : le ministère de la Santé appelle la population au calme
lundi 15 juillet 2019

Un pasteur originaire du Sud-Kivu est arrivé à Goma dimanche 14 juillet 2019 après un court séjour à Butembo, où il prêchait dans une église où il (...)
lire la suite
Malgré les réalisés depuis 1994, des millions de femmes et de filles n’ont toujours pas bénéficié des promesses
vendredi 12 juillet 2019

Le Fonds des Nations Unies pour la Population(UNFPA) a organisé hier jeudi 11 juillet à Kinshasa une cérémonie commémorative à l'occasion de la (...)
lire la suite
Les cimetières de Kintambo, Kinsuka, Kimbanseke, Kinkole-RVA, Tshuenge fermés
vendredi 12 juillet 2019

Désormais, aucun mort ne pourra plus être porté aux cimetières de Kintambo, Kinsuka, Kimbanseke, Kinkole-Rva et Tshuenge. Ces lieux de sépulture très (...)
lire la suite
FORUM DES AS
Ban_pub
Copyright © FORUM DES AS 2013 - Design by MConsulting